Trafics et crimes dans les balkans
EAN13
9782130494379
ISBN
978-2-13-049437-9
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
Criminalité internationale
Nombre de pages
224
Dimensions
22 x 15 x 1,6 cm
Poids
312 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

"La chute du mur de Berlin en 1989, l'écroulement de la plupart des régimes communistes en Europe de l'Est et dans les Balkans ont provoqué de nombreux bouleversements dans la région : passage de la planification socialiste à l'économie de marché, ouverture des frontières et liberté de mouvement pour les populations, multiplications de contacts avec l'Europe occidentale ... Ce n'est pas un hasard si les pays les plus touchés par la guerre civile sont ceux qui sont le plus impliqués dans la criminalité organisée. Depuis quelques années cette criminalité frappe de plein fouet les pays d'Europe occidentale. L'Albanie sert de tremplin à des dizaines de milliers d'immigrants clandestins qui entrent chaque année en Grèce, en Italie et en Allemagne ; aux Pays Bas des gangsters reçoivent leurs armes de fournisseurs serbes ; en Italie, la contrebande des cigarettes est sous le contrôle commun de la mafia locale et des trafiquants du Montenegro ; les voitures volées en Autriche, en France, sont récupérées par des trafiquants croates ou bulgares, tandis que des Turcs et Albanais du Kosovo tiennent le trafic d'héroïne dans la plupart des pays d'Europe occidentale.Généralement considérés à juste titre comme une zone de turbulences et d'instabilité au centre du continent européen de par les conflits ethniques latents, les Balkans constituent une menace d'une nature nouvelle pour la sécurité de cette même Europe. "Extrait de l'introduction

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Nicolas Miletitch