Comment on se pourrit la vie
Éditeur
Anfortas
Date de publication
Nombre de pages
204
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Comment on se pourrit la vie

Anfortas

Offres

  • AideEAN13 : 9791091156738
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      20 pages

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

    9.99

  • AideEAN13 : 9791091156721
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      20 pages

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

    9.99

Autre version disponible

Extrait

Préface
Que faire ? Oui, que faire quand un autre, proche ou de passage, vient vous agresser par son comportement ? Que faire quand on n'a ni la fortune ni le physique que l'on mériterait ? Que faire quand on a commis une erreur, que l'on est insatisfait, que l'on est harcelé ? Que faire dans ces situations et... tant d'autres ?
Paul Zeitoun, avant de répondre à cette lancinante question, décrit avec talent ces mille et une situations quotidiennes où l'on est heurté par l'autre ou déçu par soi-même. On s'y croirait d'autant qu'en vieillissant on semble y être plus sensible ; peut-être parce que l'on devient plus irascible mais aussi, vraisemblablement, parce que les règles sociales ont évolué. Ainsi, je n'arrive pas à m'habituer au « bonjour », qui se veut pourtant chaleureux, à la tête de chaque courriel et mène un combat d'arrière-garde pour utiliser les formules anciennes et surannées, jusque et y compris à présenter mes « hommages respectueux » aux personnes de sexe féminin que je ne connais pas. Oui, les sources d'agacements sont légions et, bien entendu, beaucoup plus essentielles, profondes que celle que je viens d'évoquer. Il en est ainsi des problèmes éternels de la relation à l'autre, qu'il s'agisse d'avarice, d'ingratitude, de mensonge ou de colère.
Au fil des ans, Paul Zeitoun s'est constitué pour lui, un guide de la sagesse quotidienne. Il nous le livre dans cet ouvrage. Le lecteur ne doit pas s'attendre à des réflexions abstraites et philosophiques, mais à des conseils pratiques, celles d'un médecin clinicien attentif, sensible a pu au cours de longues années de contacts avec ses patients et d'écoute soutenue. Le lecteur pourra être parfois étonné par l'apparent décalage entre la gravité du problème et la simplicité de la solution. Qu'il relise à deux fois ! Oui, souvent, il n'y a rien à faire qu'à respecter l'autre et passer son chemin, car la colère est mauvaise conseillère, car les mots, fussent-ils bons, peuvent tuer. Oui, la bonne solution peut-être la fuite digne et souriante, « zen » dirait-on aujourd'hui.
Voilà c'est un livre à ouvrir où l'on veut, à avoir près de soi pour écouter ce que Paul Zeitoun nous en dit. Oui, il est cet oncle bienveillant que l'on n'a pas toujours eu ou à qui l'on n'ose pas parler et qui, après s'être confié, dit d'abord et surtout ce qu'il ne faut pas faire. C'est beaucoup et si précieux !
Jean de Kervasdoué

S'identifier pour envoyer des commentaires.