Climat, j'accuse
EAN13
9782810006793
ISBN
978-2-8100-0679-3
Éditeur
L'artilleur
Date de publication
Collection
TOUC.ESSAIS
Nombre de pages
176
Dimensions
20 x 14 x 1 cm
Poids
234 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

"Ils ne savent pas ce qu’ils font. Ils disent vouloir sauver la planète pour le bien de l’humanité. Mais, si on les écoutait, les conséquences seraient dramatiques.

Lorsque la plupart des responsables politiques, économiques ou religieux accréditent l’objectif de la conférence de Paris de réduire de 50% les émissions de CO2 à l’horizon 2050, non seulement ils mentent en s’appuyant sur des documents scientifiques faux mais surtout ils contribuent à la mise en danger de mort de millions d’hommes et de femmes.

Car chaque année, plus de quatre millions d’êtres humains meurent parce qu’ils n’ont pas ou peu d’électricité et qu’ils sont intoxiqués par les fumées de foyers domestiques. D’après l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), ce « dirty cooking » constitue bien la première cause mondiale de mortalité humaine. Pour faire cesser cette tragédie et plus généralement sortir de la pauvreté plus de trois milliards d’habitants, il faut avant tout leur donner accès à une électricité abondante et bon marché, que seules peuvent le plus souvent leur procurer des centrales à gaz ou à charbon. Mais, au nom de la lutte contre les hypothétiques inconvénients du CO2, les gouvernements des pays riches voudraient le leur interdire. Les pays pauvres ne les écouteront pas, réduisant la Conférence de Paris, la COP 21, à un échec total et c’est heureux pour l’humanité."

Christian Gerondeau

Christian Gérondeau, polytechnicien, étudie le climat depuis quinze ans. Il a déjà publié « CO2 un mythe planétaire » et « Ecologie, la fin des illusions ».

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Christian Gerondeau