Le nouvel ordre électoral / à l'âge du tripartisme
EAN13
9782021300284
ISBN
978-2-02-130028-4
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
La République des idées
Nombre de pages
128
Dimensions
20 x 14 x 1 cm
Poids
296 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le nouvel ordre électoral / à l'âge du tripartisme

Seuil

La République des idées

Offres

Autre version disponible

La réalité des élections françaises en 2015 a quelque chose de déprimant : un taux d'abstention de 50 % et un FN à 25 %. Mais une première surprise est apparue. Alors que l'on prédisait un effondrement de la gauche, elle fait à peu près jeu égal avec la droite au premier tour (plus de 35 % des suffrages exprimés). Seconde surprise, le tripartisme (gauche, droite et extrême droite) ne s'est pas concrétisé au second tour. Quel a été l'impact de la division de la gauche ? Quel a été le rôle du « front républicain » ? Quelle a été l'importance de la porosité entre la droite et le FN ? Tenter d'y répondre, c'est aussi esquisser la prochaine présidentielle et les législatives qui l'accompagneront.Pour cela, il faut se plonger dans la masse des résultats des 2000 cantons métropolitains aux deux tours et dans les résultats plus fins des 36 500 communes qu'ils regroupent. On analysera les résultats selon des catégories simples : nombre d'habitants des communes, présence d'une ou de plusieurs listes de gauche ou de droite au premier tour, configurations au second tour en duels ou triangulaires, désistements, etc. Lorsque les tendances générales auront été mises en évidence, on s'intéressera aux cantons qui ne les suivent pas, donc aux exceptions. On passera ainsi du général au particulier, de la forêt à l'arbre, par déduction.Hervé Le Bras est démographe, directeur d’études à l’EHESS. Il a notamment publié Marianne et les lapins : l’obsession démographique (Hachette, 1992) et Naissance de la mortalité : l’origine politique de la statistique et de la démographie (Gallimard/Seuil, 2000). Avec Emmanuel Todd, il est également l’auteur du best-seller Le Mystère français (Seuil, 2013).

S'identifier pour envoyer des commentaires.