L'attentat de Sarajevo
EAN13
9782021316773
ISBN
978-2-02-131677-3
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
LA LIBRAIRIE DU XXE SIECLE
Nombre de pages
224
Dimensions
22 x 14 x 1 cm
Poids
304 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'attentat de Sarajevo

Seuil

La Librairie Du Xxe Siecle

Offres

Autre version disponible

En 1956-1957, le jeune Georges Perec entreprend une psychanalyse avec Michel de M’Uzan. Il s’attache aussi à Paris à un petit groupe d’intellectuels et d’artistes yougoslaves. À l’été 1957, il part pour Belgrade. À son retour, il écrit en moins de deux mois L’Attentat de Sarajevo. Tout droit issu de son séjour yougoslave, et sans doute aussi de son année de psychanalyse, le livre est refusé par les éditeurs (Le Seuil, Nadeau), qui discernent pourtant que, sous ce texte d’un très jeune homme, il y a un écrivain.

L’intrigue a pour arrière-fond Belgrade et les errances façon Vitelloni du narrateur dans la ville. Celui-ci reste longtemps en échec dans ses tentatives pour séduire Mila, compagne d’un certain Branko, plus âgé qu’elle et figure d’autorité intellectuelle – et dont le narrateur est fortement jaloux. Il progresse lentement dans son parcours de la Carte du Tendre, mais finit par arriver à ses fins.

Sitôt Mila conquise, il part pour Sarajevo où vivent Branko et son épouse, pour persuader celui-ci qu'il a perdu ses chances avec Mila. Il s’insinue dans la vie du couple. Et fomente son attentat de Sarajevo : conduire l’épouse délaissée à assassiner son mari.

En contrepoint de ce récit, lui donnant un arrière-fond inattendu, Perec reprend l’histoire de l’attentat de 1914 et du procès qui suivit. Avec une même interrogation : qui est responsable d'un crime : celui qui le commet ou celui qui l'inspire ?

Galop d'essai, écrit de jeunesse, L'Attentat de Sarajevo représente peut-être aussi la seule fois où Georges Perec se risque au roman d'analyse, jouant sur le principe d'une double scène (comme il le fera souvent par la suite), et sur une construction d'ensemble pugnace et efficace.Né en 1936, mort en 1982, Georges Perec est l’auteur d’une œuvre multiforme (du roman à l’essai, du récit autobiographique à la poésie). On lui doit notamment La Vie mode d’emploi (prix Médicis, 1978).De Georges Perec ont paru, dans « La Librairie du XXIe siècle » au Seuil, onze titres parmi lesquels L’infra-ordinaire, Je suis né, Vœux, Un cabinet d’amateur, Le Condottière et Le Voyage d’hiver et ses suites.

S'identifier pour envoyer des commentaires.