De nos frères blessés
1 autre image
EAN13
9782330063221
ISBN
978-2-330-06322-1
Éditeur
Actes Sud
Date de publication
Collection
ROMANS, NOUVELLES
Nombre de pages
144
Dimensions
21 x 11 x 1 cm
Poids
150 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

De nos frères blessés

De

Actes Sud

Romans, Nouvelles

Offres

Autre version disponible

Alger, 1956. Fernand Iveton a trente ans quand il pose une bombe dans son usine. Ouvrier communiste anticolonialiste rallié au FLN, il est contre l’action violente aveugle. Il a choisi un petit local à l’écart des ateliers pour ce qui doit être un acte symbolique : il s’agit de marquer les esprits, pas les corps. Il est dénoncé et interpellé avant que la bombe n’explose. Il n’y a donc aucun mort, aucun blessé. Il n’est coupable que d’une intention, et pourtant le voilà condamné à la peine capitale. Il sera exécuté au matin du 11 février 1957, restant dans l’Histoire comme le seul Européen guillotiné de la guerre d’Algérie.

Si le roman de Joseph Andras relate l’arrestation, l’interrogatoire, la détention, le procès d’Iveton, il évoque également l’enfance de Fernand dans son pays, l’Algérie, et s’attarde plus longuement sur sa rencontre en France avec Hélène, qui deviendra son épouse. Ainsi la violence extrême des ultimes semaines de son existence est-elle mise en perspective avec le bonheur tranquille du passé, comme pour rappeler qu’avant d’être celui que, selon son orientation, le public verra comme un héros ou un terroriste, Fernand Iveton est simplement un homme, un jeune idéaliste qui aura aimé – sa terre, sa femme, la vie, l’amitié – et espéré la liberté pour tous les frères humains.

Dès lors les thèmes soulevés par ce roman résonnent singulièrement avec notre époque : l’engagement, la patrie, la solidarité, la guerre, la nationalité, la justice, enfin, qui trop souvent tranche en fonction d’un temps, d’un lieu, d’un objectif. Lyrique et habité, Joseph Andras signe un fulgurant exercice d’admiration en même temps qu’un déchirant plaidoyer contre la peine de mort.

Né en 1984, Joseph Andras vit en Normandie. Il séjourne régulièrement à l’étranger. De nos frères blessés est son premier roman

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

17 février 2017

guerre d'Algérie

Le roman commence fort : arrestation, torture, Fernand subit les pires outrages de la part de l’armée française. Puis le roman alterne entre le récit de la rencontre entre Fernand et Hélène, comme une respiration, et l’emprisonnement de Fernand et ...

Lire la suite

par (Libraire)
11 juillet 2016

de nos frères blessés

Il se cache en chacun de nous une part de révolte, un souffle de liberté et c'est ce sentiment qui nous permet de comprendre le personnage de ce roman et de souffrir pour lui et avec lui. C'est en 1956 ...

Lire la suite

3 juillet 2016

Châtiment sans crime

Ce premier roman a surtout fait parler de lui parce que son auteur-mystère a refusé tout net qu’on lui remette le prestigieux prix Goncourt du premier roman dont il a été honoré le 9 mai dernier. On ne connaît presque ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Joseph Andras