Beckomberga, Ode à ma famille
EAN13
9782070148240
ISBN
978-2-07-014824-0
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Du monde entier
Nombre de pages
384
Dimensions
21 x 20 x 2 cm
Poids
396 g
Langue
français
Langue d'origine
suédois
Fiches UNIMARC
S'identifier

Beckomberga

Ode à ma famille

De

Traduit par

Gallimard

Du monde entier

Offres

Autre version disponible

En 1995, Beckomberga ferme ses portes. Ouvert en 1932 dans la campagne près de Stockholm, il devait être «une nouvelle sorte d’hôpital psychiatrique, un nouveau monde où personne ne serait laissé pour compte, où l’ordre et le souci de l’autre seraient de mise», où les fous allaient «enfin être libérés et sortir dans la lumière». Beckomberga a marqué l’adolescence de Jackie, l’héroïne de ce roman : c’est là qu’elle a rendu de nombreuses visites à son père, Jim, au «château des Toqués». En dépit de son amour pour Lone, la mère de Jackie, en dépit de l’existence même de Jackie, cet homme n’a cessé d’affirmer son mal de vivre. Beckomberga : Ode à ma famille est le roman d’un amour passionné, celui d’une jeune femme pour son père, personnage chancelant mais charismatique, et celui qu’elle éprouvera pour son propre fils, Marion, dont l’apparition constituera un rempart contre la folie familiale. Sara Stridsberg retrace deux odyssées palpitantes : celle du rêve qu’a incarné Beckomberga et celle d’une famille, somme toute ordinaire, qui s’aime, se déchire, se retrouve. L’auteure, qui va et vient dans le temps, bâtit une narration magnétique, faite d’éclats de voix : celle de Jackie, de ses souvenirs, de ses rencontres, mais aussi de documents d’archives. Avec une tendresse infinie pour ses personnages, Sara Stridsberg livre ici un grand roman sur la folie, dans une langue sublime.
Sara Stridsberg, née en 1972, est écrivaine et dramaturge. Son premier roman, Happy Sally, a été publié en 2004. Elle obtient la reconnaissance du public deux ans plus tard avec le deuxième, La faculté des rêves. Le troisième, Darling River, a été publié en 2010. Sara Stridsberg vit à Stockholm.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

6 novembre 2016

Auto-psy de la famille

L’Urbex, abréviation de Urban Exploration est une discipline qui consiste à visiter, explorer des sites en ruines et à immortaliser en photos, en mots ou en musique ce patrimoine abandonné. C’est à cet exercice et de façon éminemment littéraire que ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Sara Stridsberg
Plus d'informations sur Jean-Baptiste Coursaud