La sainte famille
EAN13
9782823609011
ISBN
978-2-8236-0901-1
Éditeur
Éditions de L'Olivier
Date de publication
Collection
Littérature française
Nombre de pages
180
Dimensions
20 x 14 x 1 cm
Poids
238 g
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

Offres

Autre version disponible

Suzanne et Thomas passent chaque été dans la famille de leur mère. Dans une maison qui est comme une présence, une maison aux portes closes. Derrière l’une de ces portes, leur arrière-grand-mère agonise. (Sur le mur du salon, Ariane, chaque jour, fait évader Thésée du Labyrinthe.) Seule Odette, qui est presque une simple d’esprit, se préoccupe des enfants.Suzanne est une petite fille obsédée par le sacré et par le blasphème, et par la permanence du passé. Il lui semble que le Mal s’insinue, se développe, se transmet comme par contagion. Elle est fascinée par sa cousine tyrannique, qui ment tout le temps, et pourtant dit la vérité.Tandis que leurs parents préparent leur divorce, Suzanne et Thomas sont comme des objets que l’on pose ici ou là, ou que l’on consigne dans une chambre. Ils se lancent parfois dans des équipées qui leur font peur et dont ils ne parlent à personne. Parmi les adultes qui les entourent, une mère follement autoritaire, un oncle veule, un maître d’école sadique. Des personnes dont la toute-puissance se délite au fil des années.Florence Seyvos est née en 1967. En 1992, elle publie un récit, Gratia, aux Éditions de l'Olivier. Puis, en 1995, son premier roman, Les Apparitions (prix Goncourt du premier roman et prix France Télévisions). Elle a publié, depuis, L'Abandon en 2002, et Le Garçon incassable en 2013 (prix Renaudot poche). Auteur d’une dizaine de livres pour la jeunesse à l'Ecole des loisirs, elle coécrit avec la réalisatrice Noémie Lvovsky les scénarios de ses films, comme La vie ne me fait pas peur (prix Jean-Vigo), Les Sentiments (prix Louis-Delluc 2003) ou Camille redouble.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
26 septembre 2016

"La sainte famille" est un roman où se mêle à la fois les réminiscences de l'enfance et des souvenirs bien réels avec lesquels Suzanne, le personnage principal de Florence Seyvos devra s'accorder. Cette histoire familiale ordinaire contribue pourtant à tisser ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

13 novembre 2016

Enfance amère

Pour Florence Seyvos, l’enfance n’a rien d’un « vert paradis », et c’est en archéologue qu’elle fouille ce pays dont les jeunes habitants devront, c’est la règle, s’exiler tôt ou tard. En attendant, ils en explorent les régions, en inventent ...

Lire la suite

22 août 2016

Sœur et frère, Suzanne et Thomas, passent chaque été dans la famille maternelle avec une grand-mère geignarde, une grand-tante affectueuse mais terriblement soumise et timide. Depuis peu, leur mère ne les accompagne plus..Comme ce qui est propre aux enfants, l'imagination ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Florence Seyvos

Dossiers relatifs