La vie fragile / violence, pouvoirs et solidarités à Paris au XVIIIe siècle
EAN13
9782757862957
ISBN
978-2-7578-6295-7
Éditeur
Points
Date de publication
Collection
POINTS (156)
Nombre de pages
368
Dimensions
17 x 11 x 1 cm
Poids
240 g
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

La vie fragile / violence, pouvoirs et solidarités à Paris au XVIIIe siècle

Points

Points

Offres

Dans quelles archives faut-il débusquer les rythmes quotidiens d’une société, avec ses tragédies et ses ferveurs collectives ou intimes ? Comment rendre compte de ce qui détermine hommes et femmes, patrons et ouvriers, princes et commis, à se lier, à se fâcher, à s’organiser ou à se révolter ? C’est à ces questions que répond Arlette Farge en prenant l’exemple de la société parisienne au XVIIIe siècle. Au travers des archives judiciaires, dans ce livre exubérant et grave, elle explore le fait divers et le dilate en symbole. On rencontrera aussi une vaste population d’artisans, de femmes séduites ou abandonnées, de revendeurs et de filous, d’enfants de la rue, de contremaîtres, de couples querelleurs aux prises avec tous les instants d’une « vie fragile ».Arlette FargeHistorienne spécialiste du XVIIIe siècle, elle est directrice de recherche au CNRS. Elle a publié, entre autres, Vivre dans la rue à Paris au XVIIIe siècle, Le Désordre des familles avec Michel Foucault (Gallimard, 1982), Dire et mal dire (Seuil, 1992), Le Goût de l’archive (Seuil, « Points Histoire », 1999) et La Part du corps (O. Jacob, 2007).

S'identifier pour envoyer des commentaires.