Dante / l'esprit pèlerin
EAN13
9782757848265
ISBN
978-2-7578-4826-5
Éditeur
Points
Date de publication
Collection
Points. Sagesses (309)
Nombre de pages
208
Dimensions
18 x 11 x 0 cm
Poids
118 g
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

Dante / l'esprit pèlerin

Points

Points. Sagesses

Offres

Autre version disponible

La postérité de Dante s’explique par la dimension universelle que revêtent son expérience personnelle, ses espoirs ou ses doutes, livrant une interrogation intemporelle sur le statut même du sujet humain. Si Dante est un chrétien, son expérience de vie ne se limite pas aux bornes du christianisme, ainsi qu’en témoigne la Divine comédie : il sait que ce voyage métaphysique, qui le conduit des tréfonds de l’Enfer aux lumières paradisiaques est une démesure pouvant passer pour un mouvement d’orgueil.Cependant, le but de ce voyage est tout autre : Dante cherche à décrire la métamorphose de l’individu du sensible au spirituel, la naissance d’un sujet authentique, capable à la fois d’accepter sa condition mortelle et d’accéder à ce qu’il nomme, au Paradis, le « trashumanar ». Ce néologisme par lequel il traduit une expérience de dépassement du soi auquel, des siècles plus tard et dans un tout autre contexte, répondra Niezsche par la figure du surhomme, est sans doute la clef de lecture à partir de laquelle son œuvre prend sens. Atteindre à une telle force, permettant le dépassement de soi et de l’humain, n’est pas une chose aisée, et le christianisme de Dante frôle sans cesse l’hérésie, du moins selon les critères de son temps.L’ensemble de son œuvre, liant ses expériences de vie – déceptions amoureuses, condamnations ou exil - et les mutations de la pensée, manifeste le long chemin parcouru par cet « esprit pèlerin », de l’humain vers le surhumain. Cette métamorphose du « soi », qu’il mettra l’intégralité de sa vie à réaliser, est aussi une métamorphose de l’amour sous toutes ses formes.Didier Ottaviani est agrégé de philosophie, Maître de conférences à l'École Normale Supérieure de Lyon et membre du Centre d'Études en Rhétorique, Philosophie et Histoire des Idées (CERPHI, CNRS-UMR 5037). Il a consacré sa thèse de doctorat à la philosophie de Dante.

S'identifier pour envoyer des commentaires.