And the Oscar goes to...

  • Estelle (Libraire) -.
    And the Oscar goes to...

    Derrière le faste et le glamour des années 50 à Hollywood, la fabrique des rêves baigne dans la misogynie. Evelyn Hugo est une actrice cubaine acclamée d'une beauté époustouflante, elle comprend rapidement que son corps est un objet de désir et de marchandisation dans cette industrie perverse. La fétichisation de la beauté des femmes instaure un climat de compétition, il ne suffit pas d'être belle, il faut aussi le talent. Tout bascule le jour où elle rencontre Célia, étoile montante du cinéma qui lui apporte un regard nouveau empreint de sororité et d'amour… Tout cela, elle le raconte à une journaliste inconnue au bataillon du nom de Monique Grant. Personne dans la presse ne comprend ce choix jusqu'à ce qu'Evelyn confesse à la jeune femme une information qui les liera à jamais.
    Un roman résolument féministe qui résonne encore à notre époque et qui n'est pas sans rappeler des actrices iconiques telles que Liz Taylor, Marylin Monroe ou encore Audrey Hepburn.

Plus drôle que Sacré Graal

  • Estelle (Libraire) -.
    Plus drôle que Sacré Graal

    Non mais attendez, c'est quoi cette aventure complètement déjantée ? Sacré Graal version jeunesse, c'est complètement loufoque et HILARANT !

Entre Frankestein et Jane Eyre

  • Estelle (Libraire) -.
    Entre Frankestein et Jane Eyre

    Une épidémie de fièvre romaine et d'étranges disparitions frappent la ville d'Édimbourg. En 1817, la médecine reste une discipline quasi mystique exclusivement pratiquée par des gentlemen. Hazel a 17 ans, le début de la saison mondaine à Londres approche et sa mère ne cesse de lui parler du garçon inintéressant auquel elle est déjà fiancée depuis ses 11 ans. Hazel a un autre projet, elle se rend à des réunions anatomiques dans le secret dans le but de devenir chirurgienne et y rencontre un garçon particulier…
    Un roman gothique addictif aux descriptions très graphiques (âmes sensibles s'abstenir) entre Frankenstein et Jane Eyre.

Tout simplement magnifique

  • Estelle (Libraire) -.
    Tout simplement magnifique

    Dans une écriture hypnotique, l'auteur nous emmène sur les territoires de l'enfance, une terre brumeuse peuplée d'allégories et de poésie. Il parvient à nommer le sensible, nous invite à replonger en nous grâce à la puissance évocatrice du souvenir et c'est tout simplement magnifique.

Sublimer la fragilité

  • Estelle (Libraire) -.
    Sublimer la fragilité

    Dylan ne connaît pas le monde d'avant la Fin, il a grandi dans un univers hostile et dépeuplé. Dans ce monde sans merci, il entretient avec sa mère une relation d'une grande simplicité et d'une grande pureté. Un jour Rowenna (la mère) ramène un cahier bleu, la consigne est simple : interdiction de lire ce que l'autre écrit. Ils livrent chacun leur tour un récit de survie et d'amour. Un roman coup de poing qui sublime la fragilité de l'instant présent.