Nicolas C.

Visa Transit (Volume 1)

Nicolas de Crécy

Éditions Gallimard BD

14,99
par (Libraire)
20 septembre 2019

Eté 86, l'auteur et son cousin embarquent à bord d'une Visa customisée pour une épopée homérique à travers l'Europe. Rencontres cocasses, passage de frontière parfois rocambolesques donnent son rythme à ce récit toujours savoureux porté par le pinceau virtuose de De Crécy.
Accrochez vos ceintures !

Visa Transit (Tome 1)
22,00
par (Libraire)
12 septembre 2019

Eté 86, l'auteur et son cousin embarquent à bord d'une Visa customisée pour une épopée homérique à travers l'Europe. Rencontres cocasses, passage de frontière parfois rocambolesques donnent son rythme à ce récit toujours savoureux porté par le pinceau virtuose de De Crécy.
Accrochez vos ceintures !

Mécaniques du fouet, Vies de Sainte Eugénie

Vies de Sainte Eugénie

Futuropolis

25,00
par (Libraire)
19 juin 2019

Mécanique du fouet

Les auteurs nous livrent ici la trajectoire hors norme d’Eugénie Guillou.
Femme du début du XXème siècle, elle quitte le costume de nonne pour endosser celui de « Sainte Eugénie », maîtresse de maison close pratiquant l’art du fouet. Dialogue intérieur entre Dabitch et son héroïne, le récit est également une incroyable étude des mœurs de l’époque. Le tout est porté par le coup de « fouet » (pinceau), virtuose de Gonzáles.

Sabre

Dargaud

16,95
par (Libraire)
13 avril 2019

Éric Feres nous livre ici une première bande dessinée d’une rare intensité. On y suit les pérégrinations d’un tigre à dents de sabre durant le pléistocène. Récit entièrement muet servi par un dessin d’une grande finesse, véritable hymne à la nature, "Sabre" fait partie des très belles surprises de ce début d’année.

Mujirushi ou Le signe des rêves (Tome 1)
par (Libraire)
27 novembre 2018

Le Signe des rêves

L’auteur de "Monster" nous dépeint, dans cette histoire en deux volumes, la trajectoire d’un homme aux abois. Quitté par sa femme, il décide de se mettre en affaire avec un faussaire talentueux, afin d’assurer sa survie et celle de sa petite fille. Construit comme un polar ayant pour décor le musée du Louvre, ce récit parfois ésotérique montre en toile de fond les conséquences désastreuses d’un libéralisme qui broie l’individu. Mais "Le Signe des rêves", c’est aussi et surtout une ode à l’amour que porte Urasawa à la culture française.