Régine R.

Taxi
22 janvier 2010

Bon moment de lecture facile d'apparence légère ; idée originale. Au fil des conversations se crée un tableau de la vie quotidienne des Egyptiens du Caire. Idée originale. J'ai bien aimé aussi les interventions fines du narrateur, incitant les chauffeurs de taxi à la confession.

La Partita
22 janvier 2010

Plongée dans l'Italie du XVIIIe siècle. L'auteur réussit à nous faire partager la tension de cette chasse à l'homme.

GOTTLAND, récits
22,20
22 janvier 2010

Forme originale, entre enquête journalistique et fiction. Certaines histoires m'ont plus intéressées que d'autres : j'ai découvert l'ascension incroyable de Bata, cet industriel, son projet pour la ville de Zlin, ses arrangements avec le régime plus tard ; tout cela, non dénué d'humour lorsqu'on apprend que l'industriel a failli recevoir le Prix Nobel de la paix pour son idée de transférer la Tchécoslovaquie au Brésil et ses expérimentations pour augmenter la surface de la peau des vaches.
... Et puis l'histoire de la chanteuse Lida Baarova, maîtresse de Goebbels. Les différents témoignages ou plutôt les reconstitutions de l'auteur donnent un portrait attachant de cette femme qui finira sa vie dans la solitude, celle des torches humaines, dont Yan Palach.

En revanche les autres ne m'ont pas captivée - celle des artistes de l'époque, acteurs, chanteurs que je ne connaissais pas. Cela dit, on voit comment ils essaient de composer avec le régime pour continuer de travailler. On confirme son idée de l'incroyable perversité du régime communiste.

La légende de nos pères
22 janvier 2010

Bon moment de lecture ; l'histoire m'a intéressée même si j'ai trouvé l'idée du roman un peu mince dans son développement.

Terre des affranchis
21 janvier 2010

Histoire très forte, prenante tant par la mise en place d'une atmosphère inquiétante liée à un lac, une forêt, quasiment surnaturels, qui protègent ou tuent certains. Un village très isolé avec des personnages dominants : un prêtre au service du régime, un sorcier tzigane, un brigadier. Des villageois prêts à faire justice eux-mêmes. En arrière-plan, le régime de Ceaucescu qui poursuit, torture les opposants. Roman envoûtant.