Annaïk K.

Je suis libraire chez Dialogues depuis 1995. J'ai officié dans presque tous les départements de la librairie, avec une préférence certaine pour le rayon Policier-SF-Fantasy, dans lequel je partage mes lectures et coups de coeur depuis maintenant 6 ans. Cette passion ne me quitte pas.
Il m'arrive aussi d'animer des rencontres entre les auteurs et leur public et c'est un
vrai bonheur.

Mamie Luger
16,00
par (Libraire)
27 juin 2018

Mamie Luger, de son vrai nom Berthe Gavignol, se retrouve en garde à vue pour avoir tiré sur son voisin avec une arme allemande prohibée, un Luger de la Seconde Guerre mondiale. À cent deux ans, ce n'est pas banal !
L'interrogatoire de Berthe se transforme en une confession drôle et émouvante. La vieille dame, née en 1914, raconte avec gouaille et malice sa traversée du vingtième siècle, accompagnée de son cortège de coups durs. Et la cave de Mamie Luger peut attester que la vie, pour cette dernière, ne fut pas toujours un conte de fées !
Lire "Mamie Luger", c'est comme regarder les "Tontons flingueurs" : les dialogues sont jubilatoires, mais le message est intelligent et poignant. C'est une bien réjouissante découverte !

Tuez-les tous... mais pas ici
par (Libraire)
27 juin 2018

Julie Loubriac, lycéenne au Likès à Quimper, a disparu depuis trois semaines. Des indices retrouvés dans sa chambre et sur les réseaux sociaux convainquent ses proches qu'elle s'est convertie à l'Islam et qu'elle est partie rejoindre les djihadistes en Syrie. D'homme éteint et à la dérive, son père, Louis Loubriac, ex-flic, ex-journaliste, va renaître de ses cendres et tenter l'impossible pour retrouver la trace de Julie. Même si pour cela il doit affronter les services secrets français, les mafias de passeurs ou les cellules terroristes.

Pierre Pouchairet a été commandant de police aux stups à Nice, il a été en poste en Turquie, en Afghanistan et en Cisjordanie. Dans "Tuez les tous...mais pas ici", il nous emmène de Quimper à la frontière turco-syrienne, vers une intrigue et un dénouement qui laissent le lecteur sous le choc...

Colère blanche
par (Libraire)
22 juin 2018

Nuit blanche aussi !

« Colère blanche » fait suite à « Marée d’équinoxe ». On y avait rencontré Olivia Rönning, alors étudiante à l’école de police de Stockholm. Olivia rouvrait une affaire non résolue sur laquelle son propre père avait enquêté vingt ans auparavant : une jeune femme enterrée dans le sable sur une plage et qu’on avait laissée se noyer. Dans « Colère blanche », Olivia va enquêter sur les
meurtres d’une petite fille ghanéenne et d’un enfant kurde. Elle devra travailler avec une nouvelle équipe mais aussi avec les complices et amis qui l’ont aidée dans « Marée d’équinoxe », Mette Holsäter et Tom Stilton.
Avec cette nouvelle enquête policière de haut vol, Cilla et Rolf Börjlind confirment qu’ils sont bien les spécialistes suédois de l’intrigue et du coup de théâtre !

Là où vivent les loups
par (Libraire)
22 juin 2018

Dans « Là où vivent les loups », Priam Monet, le personnage principal, est un flic de l’IGPN, la « police des polices ». Il débarque dans un petit poste de police à la frontière entre les Alpes françaises et italiennes pour y faire une inspection de routine. Mais lorsque le corps d’un migrant est découvert en forêt, Priam Monet se voit chargé de l’enquête, du fait de son expérience en brigade criminelle. Appelé sur les lieux, deux évidences sautent aux yeux du commandant : d’une part, l’homme n’est pas un migrant et d’autre part, il n’est certainement pas mort par accident. Mais comme il n’est pas évident de délier les langues lorsqu’on est étranger à une communauté très conservatrice, Priam Monet se fera épauler par Claire Mougel, une jeune policière de la vallée avide de faire ses preuves. Et bien qu’il se considérât comme un flic déchu et désabusé, le commandant redeviendra rapidement l’enquêteur perspicace et entêté de ses débuts.

Comme Olivier Norek et Pierre Pouchairet, Laurent Guillaume est lui-même un ancien policier. Par conséquent, ses romans sont ancrés dans le réel et surtout, crédibles. Priam Monet a une forte carrure, un caractère bien trempé. Il y a sûrement une grande part de l’auteur dans son personnage. « Là où vivent les loups » est son huitième roman, ne tardez pas à le découvrir !

Le manuscrit inachevé
21,90
par (Libraire)
7 juin 2018

Êtes-vous plutôt casse-tête ou jeu d'échecs ?

L'intrigue de ce dix-huitième roman de Franck Thilliez est vertigineuse, l'on pourrait même dire que c'est un véritable tour de force !

« Le Manuscrit inachevé » commence par une mise en abyme : en effet, Caleb Traskman, dont on découvre l'existence dans la préface, est auteur de thrillers. C'est à lui que l'on doit ce « Manuscrit inachevé ». Et Caleb Traskman crée une deuxième mise en abyme, puisque l'un des personnages principaux du Manuscrit, Léane Morgan, est, elle aussi, auteure de thrillers... Mais Léane est en train de vivre une terrible épreuve, un cauchemar éveillé, semblable à toutes les horreurs qu'elle inventait dans ses fictions : sa fille Sarah a été enlevée il y a quatre ans, devant chez elle. Et même si vraisemblablement son ravisseur est aujourd'hui sous les verrous, Sarah n'a jamais été retrouvée.

C'est un banal vol de voiture à une station service qui va donner un coup d'accélération à l'enquête. Un nouveau personnage apparaît, Vic Altran, un flic hypermnésique et il faudra bien la ténacité d'un policier de haute volée intellectuelle pour venir à bout des casse-tête imaginés par M Franck Thilliez, ou par Caleb Traskman, serait-il plus juste de dire.

Enfin, lecteurs, attention, vous aussi avez un rôle à jouer dans la résolution de l'énigme... Alors, soyez vigilants !