Dephine L.

Quatre amours

Cristina Comencini

Stock

par (Libraire)
26 mars 2020

Rupture

Cristina Comencini nous met dans la confidence. Deux couples se séparent et l'auteur étudie chaque point de vue.
Grâce à cette écriture de l'intime, vous êtes au plus proche de ces protagonistes plus humains que nature.
Il n'y a pas d'art de la rupture, chacun y laisse une histoire, son histoire, et se reconstruit comme il peut. Les personnages sont touchants, ce roman est un miroir dont le reflet raconte merveilleusement nos vérités.

Quatre amours
par (Libraire)
26 mars 2020

Rupture

Cristina Comencini nous met dans la confidence. Deux couples se séparent et l'auteur étudie chaque point de vue.
Grâce à cette écriture de l'intime, vous êtes au plus proche de ces protagonistes plus humains que nature. Il n'y a pas d'art de la rupture, chacun y laisse une histoire, son histoire, et se reconstruit comme il peut. Les personnages sont touchants, ce roman est un miroir dont le reflet raconte merveilleusement nos vérités.

Génération offensée, De la police de la culture à la police de la pensée

De la police de la culture à la police de la pensée

Grasset

par (Libraire)
26 mars 2020

C'est un livre éclairant sur l'appropriation culturelle, facile d'accès car étayé par de nombreux exemples. Caroline Fourest dénonce la propension actuelle de la jeune génération à refuser le débat ou à faire débat de tout, à juger à l'emporte-pièce, à s'offusquer systématiquement par principe. Cette posture stérile ébranle la création artistique, entrave les libertés et pollue toutes tentatives de ponts entre les différentes cultures. À cet antiracisme identitaire motivé par l'appartenance à une origine, elle oppose un antiracisme universaliste, ouvert à tous, curieux de tous, et élève le débat.

Génération offensée, De la police de la culture à la police de la pensée

De la police de la culture à la police de la pensée

Grasset

17,00
par (Libraire)
26 mars 2020

C'est un livre éclairant sur l'appropriation culturelle, facile d'accès car étayé par de nombreux exemples. Caroline Fourest dénonce la propension actuelle de la jeune génération à refuser le débat ou à faire débat de tout, à juger à l'emporte-pièce, à s'offusquer systématiquement par principe. Cette posture stérile ébranle la création artistique, entrave les libertés et pollue toutes tentatives de ponts entre les différentes cultures. À cet antiracisme identitaire motivé par l'appartenance à une origine, elle oppose un antiracisme universaliste, ouvert à tous, curieux de tous, et élève le débat.

Mourir est un enchantement

Yasmine Chami

Éditions Actes Sud

6,49
par (Libraire)
20 mars 2020

Quand le temps est compté, le besoin irrépressible du souvenir se fait sentir.
Chaque visage, chaque étreinte, chaque voix viennent tisser la toile de votre vie passée. Comme il est doux parfois de se retourner, de regarder en arrière.
La nostalgie n'a pourtant rien à voir là-dedans. D'une main plongée dans un sac de photos pêle-mêle, Sara se fait conteuse et nous sommes à l'écoute, intensément.