Alex-Mot-à-Mots

http://alexmotamots.fr/

Alex L., lectrice compulsive, presque anonyme.
Ayant une préférence pour les bons polars, mais aimant aussi les autres genres (sauf la SF, pitié....)

Le Bureau des jardins et des étangs
8 août 2018

12e siècle, Japon

Ouvrir ce roman, c’est plonger dans le Japon du XIIe siècle : ses coutumes, ses croyances populaires mais aussi ses odeurs.
C’est, je crois, ce qui m’a le plus frappé à la lecture : ces senteurs sauvages.
Si la traversée de l’héroïne jusqu’à la capitale impériale ne m’a pas passionnée, j’ai en revanche préféré le concours de parfum et l’idée du jeune empereur : crée un parfum évoquant une jeune fille traversant un pont dans la brume.
Les pages sur l’amour entre Miyuki et son mari sont magnifiques et sensuelles.
L’image que je retiendrai :
Celle des carpes transportées à dos de Miyuki sur des centaines de kilomètres.

https://alexmotamots.fr/le-bureau-des-jardins-et-des-etangs-didier-decoin/

Mamie Luger
16,00
8 août 2018

amour, humour

Elle a le verbe haut, Berthe, du haut de ses 102 ans, elle ne craint plus rien ni personne.
Même pas l’escouade de police venue l’arrêter après qu’elle eut truffé de plomb les fesses de son voisin.
Au commissariat où elle est interrogée, elle raconte sa vie de femme cinq fois veuve, pas loin de ses maris.
J’ai aimé le franc parler de Berthe, le commissaire qui l’interroge finissant par tomber lui aussi sous le charme.
Sous des allures humoristiques, Berthe a eu la vie dure d’une femme de la campagne, mais a su, à sa façon, ne jamais se laisser faire.
J’aurai bien lu encore quelques pages de la vie de Berthe la passionnée.
L’image que je retiendrai :
Celle des fruits étranges poussant jusque dans les arbres de Saint Flour.

https://alexmotamots.fr/mamie-luger-benoit-philippon/

Haines
10,00
8 août 2018

Bretagne, policier

Première enquête des trois brestoises, le personnage principal étant Léanne, jeune femme quadragénaire nouvellement mutée dans le Finistère pour y retrouver un parfum d’enfance.
Elle y retrouve aussi ses deux amies dont l’une et psy et l’autre médecin légiste.
Le roman s’ouvre sur l’assassinat d’une vielle dame que tout le monde décrit comme odieuse. Le petit fils, drogué notoire, est soupçonné.
La brigade part dont à sa recherche et en profite pour appréhender un méchant de haut vol. Ceci prend la première moitié du roman, ce que j’ai trouvé dommage. J’ai attendu patiemment que l’enquête s’oriente enfin vers la famille.
C’est cette seconde partie que j’ai préférée.
J’ai en revanche été désolée de lire certains comportements machistes qui m’ont agacé.
Mais le dernier chapitre laisse Léanne en mauvaise position, j’ai hâte de lire la suite.
L’image que je retiendrai :
Quand ses enquêteurs disent que les suspects sont dans le sud, il faut comprendre le sud de la Bretagne.

https://alexmotamots.fr/haines-pierre-pouchairet/

Canicule

Le Livre de Poche

8,20
8 août 2018

Australie, enquête

J’avais prévu de lire ce roman en hiver, histoire de me réchauffer. Finalement, je le lis en plein été, pour relativiser le temps chaud et sec que nous avons.
Ce roman offre un vrai dépaysement : l’Australie profonde et une petite communauté de fermiers qui n’oublie rien ; la mort d’une jeune fille 20 ans auparavant : suicide ou meurtre ?
Un enquêteur qui revient dans ce petit bourg qui l’a vu grandir, mais dont son père et lui ont été chassés.
Une famille décimée, œuvre d’un père désespéré par la sécheresse, ou meurtre ?
Une double intrigue passionnante sans temps mort, oscillant entre passé et présent.
Un roman dévoré malgré la chaleur, ou à cause d’elle, justement.
Nulle doute sur le fait que je lirai son prochain roman.
L’image que je retiendrai :
Celle du bébé Caroline pleurant seule dans son berceau.

https://alexmotamots.fr/canicule-jane-harper/

Petit précis de mondialisation, 2, L'Avenir de l'eau
8 août 2018

eau, mondialisation

Un tour du monde des différentes techniques de tentatives d'économie d'eau. Qui se heurtent toujours à la volonté politique.