Véronique L.

Reliefs, n  7

Collectif

Reliefs

19,00
par (Libraire)
25 juin 2018

Le long du littoral

Reliefs est une très belle revue que l’on pourrait qualifier de « géographie poétique ». Chaque numéro est un voyage auquel nous invitent les explorateurs d’hier et d'aujourd'hui. Après les abysses, les galaxies, les pôles ou les tropiques, elle nous emmène cet été le long des rivages. Ici, le littoral cher à nos esprits voyageurs prend toutes ses formes possibles, mais reste avant tout ce qui fait le lien entre terre et mer. Véritable écosystème en évolution permanente, il est bien souvent le début de notre chemin vers la mer, chargé de souvenirs et où les enjeux contemporains sont forts, qu’ils soient démographiques ou de biodiversité. Le littoral est une zone encore à découvrir et à protéger, laissons-nous guider par les plumes des auteurs invités.

Une colère noire
par (Libraire)
12 février 2016

Un livre percutant et indispensable

Dans cette lettre bouleversante à son fils, Ta-Nehisi Coates raconte, à travers son propre parcours, ce que ça signifie d'être noir aujourd'hui aux États Unis. Il évoque ainsi le jeune garçon noir qu'il était, vivant dans une peur omniprésente des autres et notamment des autres noirs dans les quartiers pauvres de Baltimore dans les années 80.

Puis le jeune homme révolté qu'il est devenu veut comprendre comment l'Histoire a créé ce qu'il nomme le racisme systémique des noirs américains et surtout la tradition de la destruction des corps noirs symbolisée par l'esclavage mais aussi les lynchages. Cette tradition perdure tacitement et en toute impunité comme le montrent les récentes affaires de Trayvon Martin ou Michael Brown, pour ne citer qu'eux. Et plutôt que de rassurer son fils et lui dire que tout va s'arranger, il le pousse à s'interroger et à prendre conscience de la réalité : c'est lui aussi un jeune homme noir avec un corps noir et donc vulnérable qui ne doit pas se laisser endormir par le "Rêve" fabriqué par ceux "qui se croient blancs".
Ce récit émouvant fait écho à une autre lettre écrite par James Baldwin à son neveu dans les années 60, et dans une langue claire, sincère quasi viscérale, il invite à la réflexion et au dialogue. Un livre percutant et indispensable.

Une colère noire. Lettre à mon fils

Ta-Nehisi Coates

Autrement

5,99
par (Libraire)
12 février 2016

Un livre percutant et indispensable

Dans cette lettre bouleversante à son fils, Ta-Nehisi Coates raconte, à travers son propre parcours, ce que ça signifie d'être noir aujourd'hui aux États Unis. Il évoque ainsi le jeune garçon noir qu'il était, vivant dans une peur omniprésente des autres et notamment des autres noirs dans les quartiers pauvres de Baltimore dans les années 80.

Puis le jeune homme révolté qu'il est devenu veut comprendre comment l'Histoire a créé ce qu'il nomme le racisme systémique des noirs américains et surtout la tradition de la destruction des corps noirs symbolisée par l'esclavage mais aussi les lynchages. Cette tradition perdure tacitement et en toute impunité comme le montrent les récentes affaires de Trayvon Martin ou Michael Brown, pour ne citer qu'eux. Et plutôt que de rassurer son fils et lui dire que tout va s'arranger, il le pousse à s'interroger et à prendre conscience de la réalité : c'est lui aussi un jeune homme noir avec un corps noir et donc vulnérable qui ne doit pas se laisser endormir par le "Rêve" fabriqué par ceux "qui se croient blancs".
Ce récit émouvant fait écho à une autre lettre écrite par James Baldwin à son neveu dans les années 60, et dans une langue claire, sincère quasi viscérale, il invite à la réflexion et au dialogue. Un livre percutant et indispensable.

Le Doute

Presses de la Cité

21,00
par (Libraire)
12 octobre 2015

Pour oublier le tragique accident qui a coûté la vie de Lydia, l'une de leurs jumelles, Sarah et Angus décident de quitter Londres pour s'installer sur une petite île isolée d'Ecosse avec Kirstie, leur fille survivante âgée de 7 ans. Mais rien ne se passe comme prévu et le comportement de Kirstie devient de plus en plus étrange et troublant. En effet cette dernière demande à se faire appeler Lydia et soutient que c'est Kirstie qui a trouvé la mort un an plus tôt. On est immédiatement happé par ce roman à l'atmosphère de plus en plus étouffante où le doute s'immisce progressivement dans l'esprit des parents et le nôtre. Le dénouement surprenant ravira les amateurs de thrillers psychologiques.

Le Roi tué par un cochon, Une mort infâme aux origines des emblèmes de la France ?

Une mort infâme aux origines des emblèmes de la France ?

Seuil

21,00
par (Libraire)
12 octobre 2015

Très agréable à lire et très richement documenté

Le 13 octobre 1131, le roi désigné Philippe, fils aîné du roi Louis VI le Gros, décède suite à une banale chute de cheval en plein cœur de Paris. C'est cet évènement, fort peu relaté dans les livres d'histoire, que Michel Pastoureau décide de raconter dans ce livre et plus spécialement les conséquences de cet accident sur la toute jeune et encore fragile dynastie capétienne.


En effet, selon le médiéviste, le porc qui a causé la chute du futur souverain est considéré à l'époque comme un animal impur voire démoniaque. C'est donc la dynastie toute entière qui se trouve souillée par cette mort infâme, et pour laver cette honte, les proches de la monarchie vont œuvrer à redorer l'image de la dynastie et réaffirmer sa place dans le siècle et au-delà. Très agréable à lire et très richement documenté, on retrouve dans cet essai toutes les thématiques chères à l'historien Michel Pastoureau : les symboles (notamment l'héraldique), les couleurs et les animaux, avec un chapitre particulièrement intéressant sur la place du porc au Moyen Age.