Le Fourn E.

Honorer la fureur
par (Libraire)
16 avril 2019

Dans Honorer la fureur, Rodolphe Barry nous conte l'histoire de James Agee – qui fut notamment journaliste, scénariste et critique culturel. Nous découvrons alors les tribulations d'un homme dont l'intégrité est honorable et pour qui "il n'est de pire défaite que la résignation". Honorez la fureur de cet insoumis et lisez ce livre !

À la ligne, Feuillets d'usine

Feuillets d'usine

La Table Ronde

18,00
par (Libraire)
14 février 2019

Joseph Ponthus quitte la région parisienne où il travaillait comme éducateur spécialisé et vient s’installer dans le Morbihan avec son épouse. À Lorient et dans ses alentours, point d'ouvrage, du moins pas dans son domaine. Dès lors, il s’inscrit dans une agence d’intérim et commence à travailler à la chaîne. C’est ce quotidien harassant qu’il évoque dans ce premier roman "À la ligne". Les mots sont justes et tranchants dans ses feuillets d’usine qu’il s'astreint à écrire chaque soir en rentrant chez lui. Il nous raconte le froid, la dureté du travail, la répétition de gestes mécaniques. Écrit en vers libre, ce texte magnifique fait le constat d’une usine où chaque employé est un pion devant subir les affres du système capitaliste. Joseph Ponthus sait choisir les mots pour toucher le lecteur qui n'oubliera pas de si tôt cette lecture tant elle est unique et puissante.

L'ATELIER DU DESORDRE

Dangy Isabelle

Passage

19,00
par (Libraire)
1 février 2019

Isabelle Dangy imagine la vie d’un peintre de la deuxième moitié du XIXème siècle. Il se nomme René Dolomieu et se fait connaître grâce à son talent de portraitiste. La primo-romancière nous entraîne sur ses pas et nous fait côtoyer les peintres de la forêt de Fontainebleau, les débuts de la photographie et les expositions universelles. Ce peintre, on va également le suivre jusqu’à Yokohama au Japon où il part à la recherche de nouvelles techniques de fabrication de porcelaine afin d’enrichir l’entreprise de son beau-père. Que ce soit dans sa vie amoureuse ou dans sa vie professionnelle, le cours de son existence échappe sans cesse à René Dolomieu, n'en faisant pas pour autant un être malheureux. C’est sur la manière dont on dirige son destin et sur la création qu’Isabelle Dangy nous interroge. J’ai beaucoup aimé ce roman pour sa douceur, mais aussi pour la qualité de l’écriture de l’auteur, chaque page donnant la mesure d'une vie qui s'écoule.

Edith & Oliver

Quai Voltaire

23,50
par (Libraire)
1 février 2019

"Edith et Oliver" est le deuxième roman de Michèle Forbes, une écrivain irlandaise. L’auteur nous plonge dans l’Irlande du début du XXème siècle. Elle nous raconte la vie d’Oliver Fleck, un illusionniste talentueux et charismatique. Dès les premières pages débute une belle histoire d'amour entre cet homme et Edith, une jeune pianiste, qui l'accompagnera par la suite sur les scènes les plus en vogue du pays. De cette passion naîtront deux enfants. La vie semble sourire à Oliver, et pourtant, malgré les applaudissements du public et la fougue que suscitent ses numéros de prestidigitation, c’est un homme qui doute. L’arrivée du cinéma et des directeurs de théâtre de moins en moins audacieux le font frémir. Et puis, ce sont aussi les fantômes de l’enfance qui vont ressurgir, des démons qui ne cessent de le hanter. Ses doutes, petit à petit, il les distille dans l’alcool. Oliver laissera-t-il le passé obscurcir le présent ou alors parviendra-t-il à sortir la tête de l’eau ? Ce roman d'une folle puissance est narré au présent. Ce temps de l'écriture immerge réellement le lecteur dans le milieu artistique d'une époque et lui fait éprouver les angoisses d'un héros fragile.

Le discours
16,00
par (Libraire)
15 novembre 2018

Faire un discours le jour du mariage de sa sœur, telle est la mission dont Adrien doit s'acquitter, un peu malgré lui. Au cours du repas de famille auquel il assiste, il va alors imaginer les mots simples, bouleversants, drôles qu'il pourrait prononcer le jour des noces, et qui seraient pour lui l'occasion de se faire passer pour le personnage extraordinaire qu'il rêve d'incarner. Fabrice Caro, davantage connu pour ses bandes dessinées, signe un roman hilarant où les anecdotes familiales se succèdent les unes aux autres, et prouve son talent de romancier.