Virginie S. (Libraire)

LE POIDS DE LA NEIGE
16 février 2018

Le poids de la neige retrace la traversée d’un hiver insoutenable. Dans un village isolé par la neige qui ne finit pas de tomber, paralysé par une panne d’électricité inexpliquée, les habitants doivent réinventer leur existence. Parmi eux, un homme âgé, échoué là pour d’obscures raisons se voit confier la mission de soigner un des leurs, grièvement blessé.

Commence alors un huis-clos tendu, face à face étouffant où la neige qui impose le confinement, oblige les hommes à l’entente et au rapprochement, les ramène à l’essentiel.Vivre ensemble pour survivre.

Christian Guay-Poliquin nous livre un récit tout en tension dans cet hiver
glacé où tout peut surgir. A découvrir.

Le Pouvoir

Calmann-Lévy

21,50
8 février 2018

En plusieurs endroits de la planète, les femmes découvrent qu'elles possèdent un pouvoir inédit. Elles sont capables de générer de l'électricité et donc désormais de blesser, de tuer d'un claquement de doigts. Apeurées, stigmatisées dans un premier temps, elles comprennent rapidement les possibilités infinies que cela leur confère. Peu à peu le rapport entre les hommes et les femmes s'en trouve
bouleversé. Qu'en sera t-il d'un pouvoir conjugué exclusivement au féminin ?

Soutenu par Margaret Atwood ce roman totalement addictif laisse une impression étrange.

Débâcle

Actes Sud

23,00
7 février 2018

Lize Spit retrace l'été de trois adolescents. Eté de canicule où les jeux dérapent, les relations explosent. Eté de ruptures, où les certitudes et les ancrages basculent.

Tandis que la tension croît au fil des pages, le lecteur, témoin impuissant, attend la catastrophe qui s'annonce, inéluctable.

Récit dérangeant, puissant, étonnant de maîtrise, la Débâcle est un livre qui marque pour longtemps.

Trio pour un monde égaré

Redonnet, Marie

Le Tripode

17,00
22 janvier 2018

Marie Redonnet est un écrivain engagé, une voix singulière qui scrute et interroge notre monde. « Trio pour un monde égaré » nous livre trois histoires qui toutes se font échos par le motif qu’elles déclinent. Histoires de violence, de guerres, de luttes intestines, de domination de l’homme par l’homme et de perte d’identité. Histoires d’un Monde anxiogène, violent, imaginaire mais si proche du nôtre.

Pourtant, derrière le chaos l’espoir affleure, espoir fragile certes, mais incarné par les trois personnages principaux du récit qui refusent l’asservissement et la fatalité, œuvrant à leur échelle, pour un futur possible, une vie à reconstruire, à inventer.

Marie Redonnet est parvenue à donner une vigueur et une puissance folle à ce texte grâce à son style rythmé, son écriture épurée, simplifiée à l’extrême qui va à l’essentiel et nous capte immédiatement !

Une longue impatience

Les Éditions Noir sur Blanc

14,00
9 janvier 2018

Dans les années 50 en Bretagne, Anne a épousé en secondes noces Etienne, le fils du pharmacien. Celui-ci lui a promis de l'aimer, la chérir, la protéger,ainsi que son fils Louis issu d'un premier mariage. Au fil du temps pourtant, Etienne découvre qu'il a le cœur moins grand qu'il ne le pensait. Les relations avec Louis s'enveniment, à tel point que ce dernier fugue, sans explications.

Commence alors pour Anne une longue attente qu'elle tente de combler par les lettres qu'elle écrit à son fils. Longues lettres où elle lui parle des festins merveilleux qu'ils feront pour son retour. En creux, bien sûr, elle lui parle de son amour, de ses tourments et les mots trop longtemps contenus se déploient enfin pour exprimer l'ampleur des sentiments.

Récit intime, sensible, Gaelle Josse brosse avec une grande justesse le portrait d'une femme, d'une mère, tiraillée entre les siens. Un grand coup de coeur !