Dieu, les affaires et nous
31 octobre 2015

QUI VEUT LE PROGRAMME !!!

On pourrait dire que tout a déjà été dit sur Jean d’Ormesson, mais ce serait trop restrictif...Il sait attirer le regard, le lecteur, il sait être présent et nous interpeller...Et ce recueil en est la preuve, c’est un condensé d’articles depuis les années 80 et nous plonge ou nous replonge dans l’époque...on peut se dire, ah oui, c’est vrai j’avais oublié, mais au final rien ne change, les politiques passent mais les faits ??
Ah les politiques, les lois et les promesses de campagne, quelle faconde tout de même, et nous les électeurs qu’avons-nous appris de l’Histoire ?
Cela vaut la peine de jeter un oeil, et plus, et on en rediscutera ensuite...

Le Censeur
17,90
31 octobre 2015

A vous de juger !!

Qu’est-ce qu’un censeur sinon celui qui a le droit de vie ou de mort sur une certaine idée de la liberté d’expression ?
De tout temps et en tout lieux, la censure s’exerce et la question à se poser est : peut-on tout dire, écrire et exprimer ?
Il faut laisser le lecteur s’imprégner de l’histoire pour tenter d’y répondre… Il faut s’intéresser à la relation entre Charles Brifaut, auteur et créateur mais aussi censeur officiel sous Charles X, et son secrétaire zélé Kovaliov, qui sous le couvert d’un ton badin donnent à réfléchir.
Et enfin, faut-il un censeur au censeur et qui ?
Pour se faire une idée, il faut lire ...

Un mot sur Irène
3 octobre 2015

Irene, son mari et ....

Le livre se lit comme une course poursuite, rythmée et saccadée, comme une plongée dans la folie et dans un monde flouté.
L’histoire pourrait faire l’objet d’un film et l’intrigue serait un fait divers pris dans la presse ou l’actualité; à savoir un meurtre, du sexe, un hôtel et un mari jaloux.
Et c’est justement cet homme que l’on suit, l’auteur nous oblige à l’accompagner dans sa folie, lui l’intellectuel renommé mais surmené qui va sombrer dans la folie.
L’impression qui reste est celle du basculement entre normalité et folie, et de se poser la question de savoir si cela pourrait nous arriver ?
Une folle lecture…

Un été 63
22,00
15 septembre 2015

au fil des toiles...

Comme une toile d'araignée, on se fixe d'atteindre le centre et délicatement pour ne rien briser et au risque de déséquilibrer l'ensemble, l'intrigue se déroule.
Je conseille de l'aborder comme telle, il faut se prendre au jeu de l'histoire...
L'intrigue se déroule au présent comme au passé, en 1963 comme le titre l'indique, et c'est un enchaînement entre ces périodes, une intrigue autour d'un peintre et de la recherche d'une de ses oeuvres.
C'est simple mais bien raconté, et rien que pour le plaisir et le repos, je le conseille vivement.

L'Ancêtre en Solitude
25 août 2015

Couleurs, femmes et saga familiale..

C'est un véritable plongeon dans la Guadeloupe du temps de l'esclavage et après...au travers de trois générations de femme, l'auteur nous transporte dans ces vies hautes en couleurs, en odeurs, en imaginaire aussi, car il en faut pour survivre !!
C'est poétique et l'on découvre toutes ces histoires locales, l'importance de la religion dans la vie de ces femmes, le mélange de la réalité et des fables, c'est juste pour supporter ce quotidien rude et impitoyable...
L'auteur nous livre une belle histoire qui ne peut pas laisser indifférent et de très belles images !!