Marie B.

Shtum

Stéphane Marsan

20,00
par (Libraire)
16 février 2019

Un éblouissement

Jem Lester signe un premier roman qui vibre de profondeur et d'expérience.
Un récit sincère, écrit dans une très belle langue, qui se passe de fioritures.
Le ton est juste et reste, malgré tout, léger : Ben, le narrateur, ne s'apitoie pas tant sur son sort qu'il le laisserait bien entendre.

Ben est le père de Jonah, un jeune garçon de dix ans qui est autiste profond, et qui adore par-dessus tout les jeux de lumière. C'est le mari d'Emma, une avocate qui a besoin de prendre le large. Le père de Ben, Georg Jewell, a opté pour ce nouveau nom de famille, Jewell, après 1945. Pas de commentaires, ou alors papi réserve ses confidences pour Jonah.

Évoluer avec Jonah signifie vivre dans un monde passé sous silence... et accumuler des paperasses, imbitables, remplies de mots qui heurtent.
Pile de preuves et d'examens qui nourrit l'espoir, lourd, de remporter leur procès contre la municipalité. Permettre à ce beau garçon d'être pris en charge par un établissement spécialisé, réellement adapté à ses besoins.

Un roman doux et ravissant, triste et noyé d'alcool.
"Shtum" signifie "muet" en allemand : c'est le fil le plus fin de cette histoire.

L'histoire de l'art en 21 chats

Nia Gould

Editions Palette

16,50
par (Libraire)
9 février 2019

Un excellent resumé

Les chats, une fois de plus, épatent la galerie !
Vous rêviez de rencontrer un chat rococo, art déco, dada ou minimaliste ?
Il y en a ici pour tous les goûts et de toutes les couleurs.
Ludique et pédagogique, ce recueil retrace l'histoire de l'art avec une intelligence toute féline. Chaque chat est représenté "à la façon" d'un mouvement pictural, puis décomposé par éléments graphiques, pour comprendre dans le détail chaque esthétique et ses déclinaisons. Une frise chronologique fait le point à la fin de l'ouvrage.
Cette méthode mémo-technique simple et efficace est l'atout miaou pour découvrir l'art ou s'y repérer.

La plus précieuse des marchandises, Un conte

Un conte

Jean-Claude Grumberg

Le Seuil

12,00
par (Libraire)
8 février 2019

Pour un gorgeton de lait de chèvre

Jean-Claude Grumberg est un conteur efficace.
D'une langue fluide, aux accents de joie et de douleur d'une simplicité dévorante, il raconte une histoire d'amour.
L'amour d'une pauvre bûcheronne pour une marchandise tombée d'un train qui filait dans la neige. L'amour d'un père pour qui l'abandon de son enfant semblait le seul moyen de le sauver, et d'entretenir son propre espoir.
Écho à l'histoire familiale de son auteur, devoir de mémoire des déportations juives, ce conte est un appel à la tolérance et au bonheur de voir les enfants grandir.

Le Complexe d'Icare
12,00
par (Libraire)
26 janvier 2019

Piquant !

Paru aux États-Unis en 1973, préfacé par Henri Miller qui reconnaît en ce roman la "version féminine" de son "Tropique du Cancer", "Le Complexe d'Icare" est une réflexion sur l'aspiration à l'indépendance d'une jeune écrivaine juive new-yorkaise.

Isidora Wing a un rapport privilégié voire obsessionnel avec la psychanalyse... et avec les psychanalystes ! Accompagnant son second mari à un congrès à Vienne qui rassemblera les plus hautes éminences de la profession, elle est tentée par une aventure adultère qui mettra en branle ses désirs tout en défiant sa capacité à se positionner en tant que femme libre de ses actions.

Sans concession, érotique, et drôle, ce roman invite finement à s'empêtrer dans les paradoxes de son héroïne, aussi nombreux que pertinents.

Habemus piratam

Raufast, Pierre

Alma Editeur

18,50
par (Libraire)
25 janvier 2019

Une palpitante confession !

Le curé d'un village peut en entendre des vertes et de bien mûres. C'est peut-être ce qui fait (aussi) le sel de cette profession... mais deux vieilles dames qui se cherchent querelle par délations interposées au confessionnal, dans le but de pimenter une partie de scrabble, c'est une intrigue un peu lassante et de peu de consistance pour un séminariste amateur de sensations fortes.

Quand un virtuose du hacking se livre un jour à l'écoute recueillie qui règne entre quatre planches de vieux bois de la paroisse de Chantebrie, passant en revue des méfaits d'éclat à l'aune des sept péchés capitaux, le vertige de l'interdit et l'ivresse de l'aventure entraînent notre curé malgré lui sur une pente bien dangereuse...

Pierre Raufast est délicieux d'humour, et d'une précision de langage qui pourrait rendre familier le "dark web" aux plus récalcitrants. Une série d'injections de frissons glacés, un cocktail de réalisme et de fantaisie. Vous vous méfierez de votre ordinateur après !