Librairie Gibier .

https://www.librairiegibier.com/

par (Libraire)
9 octobre 2021

Conseillé par Jean-Gabriel, lecteur de la librairie Gibier

Deux frères rentrent en Algérie pour un court séjour. Deux frères aux parcours de vie sans ressemblance. En racontant leur séjour en Algérie, en racontant l’Algérie, l’auteur met en scène ses souvenirs toujours vivants, ses agacements, ses regrets, sa tristesse. Et cette question : en quoi est-on toujours impacté par les rêves de nos parents et qu’en faire ? La description puissante d’une jeune femme qui affronte énergiquement et publiquement l’intégrisme religieux, l'attitude de défiance des Algériens restés au pays vis à vis des émigrés qui reviennent, la critique du régime politique gangrené par la corruption : aussi fines soient les observations, aussi fortes les questions, aussi belles les pages sur la révolte d’une femme, c’est un roman qui s’achève sans dénouement et où les personnages qui étaient portés par un rêve ont du en faire leur deuil.

20,00
par (Libraire)
9 octobre 2021

Conseillé par Jean-Gabriel, lecteur de la librairie Gibier

Un récit âpre, une écriture brillante sans ostentation. Katmé, l'héroïne du roman, ne suscite pas la sympathie du lecteur, elle le fascine. L’auteure, franco-camerounaise, est photographe, et réalisatrice de documentaires. « Les aquatiques » est son premier roman.

par (Libraire)
21 septembre 2021

Conseilllé par Fabienne, Libraire

Un roman autobiographique au cœur de l'époque thatchérienne dans une Ecosse ravagée par la misère et le chômage. Dur, noir et terrible mais porté et éclairé par l'amour inconditionnel d'un enfant pour sa mère, alcoolique. Ecriture poignante, parfois crue dans son réalisme, mais bouleversante dans son approche des sentiments. Shuggie Bain m'a laissé INCONSOLABLE !

Éditions de L'Olivier

19,00
par (Libraire)
4 septembre 2021

Conseillé par Fabienne, libraire

Tombée en amour pour ce roman, son propos, son écriture, sa construction, sa sensibilité, sa musicalité...
Il y est question de tous ces petits et grands riens qui font la vie qui passe, la vie qui part, la vie qui s'installe, le temps qui déroule son fil. Il y est question d'amour, d'occasions ratées, de rencontres, de séparations, de retrouvailles sur un trottoir, de mort aussi. On y entend de la musique, celle que l'on a dans la tête, qui vous transporte, entêtante, enivrante. On s'y retrouve, on se reconnaît, on se dit que l'on a déjà vécu un peu beaucoup de tout ça et, qu'au final il aura fallu un talent et une sensibilité immense pour retranscrire toutes ces tranches de vie en un seul roman. Et lorsqu'on arrive le bout de l'histoire, on n'a qu'une seule envie : recommencer, repartir à la page 1, laisser le temps s'étirer, replonger avec l'éternel fiancé. Merci Agnès Desarthe !

par (Libraire)
1 septembre 2021

Conseillé par Dominique, lectrice de la librairie Gibier

"La danse de l'eau", à la fois une légende et un mystère, celui de la transmission qui va sauver Hiram et lui permettre d'inverser le cours des choses. Une très belle histoire de vie à la recherche de souvenirs profondément enfouis qui, seuls, lui permettront de mieux comprendre l'humanité, de sauver son âme et d'aider les siens à retrouver la liberté.
Un monde et ses pouvoirs inaccessibles à la raison humaine, magnifiquement décrit et écrit avec une grande sensibilité.