la

LOUP DE LA 135EME (LE)
19,00
par (Libraire)
30 décembre 2009

"Je passais mes journées à rêver..."

Le gamin en rouge, c'est le petit chaperon. Le loup, c'est Chili Vince, un caïd du quartier, la grand-mère, ici c'est un grand-père. La forêt ? C'est New York.
Une réécriture à la poésie urbaine du si célèbre conte de Perrault, une plongée dans un monde où chaque pas, où chaque page est un émerveillement. J'aime !