Magali S.

par (Libraire)
16 mai 2022

Un classique américain

Petit roman néanmoins très marquant.
Fin des années 60 aux États-Unis, une famille aisée passe ses vacances au bord de la mer. Leurs seules préoccupations seront les virées en voilier, les repas de crustacés sur la plage et les rafraîchissements à l'ombre de leurs terrasses.
Michael a 16 ans, un âge important où les sentiments sont confus, exaltés. Zina, l'objet de son désir, est une jeune femme de 21 ans, passionnée, insaisissable, soufflant le chaud et le froid, l'entrainant vers un cyclone qui va emporter tous les personnages gravitant autour d'eux.
Il s'échappe de l'écriture de Charles Simmons un parfum de grand classique, de ceux qui recèlent de grandes vérités universelles.

Le Cherche Midi

22,00
par (Libraire)
11 mai 2022

Brillant

Si le roman commence par la fin, on se dit que quand même, allez, on se met à espérer, après tout, c'est de la littérature, et on finit par prier, parce qu'on s'est attaché tellement fort à cette héroïne éminemment romanesque, qu'elle ne peut PAS ne pas avoir de seconde chance.
Martha se sent incomprise, abandonnée, terriblement seule malgré un entourage familial très présent et une relation quasi fusionnelle avec sa sœur.
Les épisodes de profonde dépression s'enchaînent depuis ses 17 ans, la fragilisant chaque fois un peu plus et la mettant en porte-à-faux avec les autres.
Tout ceci est raconté avec brio et avec un humour ravageur, anglais.
À ceci s'ajoutent une finesse d'analyse psychologique et un panel de personnages profondément humains qui rendent cette lecture incroyablement captivante.

Olivier DORCHAMPS

Finitude

19,00
par (Libraire)
19 avril 2022

L'amour et le béton

Un superbe exemple de réalisme social qui fait forcément penser aux films de Ken Loach. La première phrase annonce la couleur :"Je vis du côté moche des voies ferrées". Ça se passe à Londres, dans cette tour impressionnante qui ressemble à une base de lancement, sauf que les habitants y font du surplace, emprisonnés par les liens invisibles du déterminisme social. Ça se passe à Londres mais ça pourrait aussi bien se passer à Paris, dans ces zones de gentrification où se côtoient sans jamais se mêler jeunes désœuvrés des cités et bobos endimanchés à la recherche de toast à l'avocat.
Adam vit ici avec sa petite sœur Lauren et un père violent, qu'il appelle "l'autre". Après des années de violences conjugales, la mère a fini par mettre les voiles. Adam espère toujours qu'elle reviendra. En attendant, il zone un peu avec ses deux amis Ben et Pav, mais il est surtout animé d'une fureur de vivre, d'un rêve d'ailleurs.
Mais peut-on vraiment s'en sortir quand on a grandi du mauvais côté ? Une rencontre peut-elle tout changer?
Olivier Dorchamps fait de la belle littérature, celle qui s'intéresse à l'Autre et qui se fait l'étendard des indésirables.
C'est un roman bouleversant, lumineux, qui vous fera passer par toutes sortes d'émotions.

19,90
par (Libraire)
10 mars 2022

SUPERBE!!

Il y a d'abord l'enfance insouciante, celle d'un garçon de 12 ans dans une colonie de vacances. Et puis il y a cet adulte qui commet l'interdit.
Trente ans plus tard, Gabriel est en chemin pour aider son grand-père à s'installer en EHPAD. La relation de ces deux-là est unique. Le bonhomme, taiseux et particulier. Et tandis que le jeune homme tente de percer la carapace de son aïeul, il va sentir quelque chose remonter à la surface, un pressentiment que sa mémoire avait pris soin d'enfouir profondément. Pour protéger.
L'écriture d'Adrien Borne, chaude, puissante, inflammable et très évocatrice, trace le chemin de la possible libération dans une très belle langue, celle du cœur.

par (Libraire)
12 février 2022

Avez-vous peur du loup?

Un roman étonnant à l'écriture vive et accrocheuse qui prend ses racines dans une communauté autochtone du Canada.
Un thriller vraiment original qui flirte avec le roman social, et qui puise son inspiration dans l'imaginaire et le folklore de la tradition orale.
Laissez-vous surprendre!