Camille M.

Ça va ça vient

marot robert...

15,00
par (Libraire)
20 avril 2017

Enfin ! On retrouve la plume alerte et poétique de Robert Marot dans le nouvel opus des éditions Buissonnières, « Ca va ça vient ».... l'occasion de se délecter des textes d'hier et d'aujourd'hui de l'auteur, en rimes ou en prose, comme autant de dédicaces à la mer, aux livres, aux arts et aux amis qui jalonnent sa vie. Télescopages d'époques, de lieux, les textes s'enchaînent au rythme du ressac ou d'une belle balade sur les chemins de la vie.
Au fil des pages, les illustrations d'Iffic, élégantes et préci(eu)ses, touchantes et gracieuses, invitent au voyage et donnent encore un peu plus de relief aux jolis mots de Robert Marot.
Un petit livre idéal à (s')offrir !

Cannibales
par (Libraire)
20 avril 2017

"Cannibales" retrace la correspondance entre Noémie, artiste peintre parisienne, et la mère de son ex, retraitée en Normandie. Tout commence, logiquement, avec la première lettre, dans laquelle Noémie s'excuse d'avoir rompu. Puis, de réponse cinglante en déclaration d'amitié éternelle, les deux femmes s'accordent sur un fait : l'ex de l'une qui est le fils de l'autre doit mourir. Mais il faut que ça soit chic et choc. C'est décidé : elles le mangeront.
Jubilatoire, caustique, cruel, bien écrit et bien construit, ce dernier roman de Régis Jauffret est incontestablement un des incontournables de la rentrée littéraire 2016.

Zanzara

Fleuve éditions

19,50
par (Libraire)
8 mars 2017

A fond la caisse !

Un très bon cru colizien... à 200 km/h, du Ring de Bruxelles aux archives de Kiev.
Décoiffant !

La fin d'une imposture
par (Libraire)
16 février 2017

Travail de deuil et manipulation

Après la mort accidentelle du fils en Thaïlande la veille de Noël, une famille aisée de Londres éclate : Luke, le père et mari se gave de travail, Maddie, la petite soeur, descend sur la route des enfers entre drogues et guerre de gangs et la mère, Rosalie, en pleine dépression, a bien du mal à garder la tête hors de l'eau. Grâce à un groupe de paroles, mère et fille vont cependant retrouver un peu de goût à la vie... et notamment grâce à leur rencontre avec Jed, un jeune et beau garçon mystérieux qui se rend assez vite indispensable auprès d'elles.
Roman sur le deuil et la manipulation, La fin d'une imposture se lit d'une traite, malgré un style un peu faiblard. Cela dit, on ne peut que s'attacher aux personnages, faillibles et à la recherche du bonheur perdu, subjugués par le charisme du fameux Jed. Un petit polar qui fait froid dans le dos !

Johnny Porter et le secret du mammouth congelé
par (Libraire)
16 février 2017

Réjouissant !

Ah ! quel roman réjouissant que celui-ci, arrivé en librairie en ce début 2017. Un peu foutraque, largement documenté, drôle et pétri d'un suspense à l'ancienne, "Johnny Porter et le secret du mammouth congelé" est une réussite ! Au fil des pages, nous voilà transportés au fin fond de la Sibérie époque Guerre froide, dans un laboratoire clandestin où un vieux scientifique fait mumuse avec le cadavre d'une femme retrouvée congelée et âgée de... quelques dizaines de milliers d'années. L'occasion pour Johnny Porter, Indien du Canada et agent de la CIA, de reprendre du service... mais à sa sauce !