Catherine L.

Salina, Les trois exils

Les trois exils

Actes Sud

6,90
par (Libraire)
13 octobre 2020

Une nuit pour l'éternité

Une nuit, peut-être deux ou trois, c'est le temps qu'a un fils pour offrir à des inconnus le récit de celle qui fut sa mère. Une vie d'exils, de colère et d'amour, une vie de blessures et d'émotions. Entre les pleurs du nourrisson abandonné dans la fournaise et ceux de l'homme qui accompagne sa mère pour un dernier voyage, il y aura probablement les vôtres, les nôtres et, le souffle court, la nuit pourra finir.

Homo Sapienne
par (Libraire)
13 octobre 2020

Au carrefour de soi

Cinq personnages qui se croisent, se côtoient, s'aiment, pour quelques mois ou pour une nuit. Tous aiment aimer, et surtout cherchent avant tout à se découvrir eux-même. Un roman à cinq voix, à cinq corps, où les genres se mélangent comme les langues se délient.
Une écriture brute, dans une Islande moderne où les tabous volent en éclat.

Bénie soit Sixtine
par (Libraire)
13 octobre 2020

Les mariages font les mariages...

Le parcours de Sixtine est celui d'une femme jeune, très jeune, trop jeune pour penser mais pas pour se marier. Surtout quand c'est avec un garçon croisé lors d'un mariage dans la famille, bien sous tous rapports, et qui correspond parfaitement à ce qu'attend sa famille. Sixtine est jeune, très jeune, mais finalement... pas trop jeune pour se révolter, pour prendre conscience du monde qui l'entoure et tous les autres mondes possibles. Ses fragilités lui donnent la force de s'émanciper, et de dire non.
Une premier roman tranchant, émouvant et dont on ressort étourdi.

Roulio fauche le poil
10,00
par (Libraire)
27 juin 2020

De poil et de gouaille !

Roinita fauche le poil, le long, le court, le dense, le clairsemé : elle est esthéticienne ! Un peu d'humour, beaucoup d'amour, à moins que ce ne soit l'inverse, voilà un roman qui vit à 100 à l'heure, parfois vite, parfois maladroitement, souvent bancal, tellement normal !
Un roman pour rire, qui évoque la vie, intense, unique, culottée ... Poilante !

Le chien de madame Halberstadt
par (Libraire)
20 mai 2020

Chienne de vie...

Baptiste mène une vie de chien. Entre chien et loup comme par temps de chien, il balade son humeur de dogue et il a de quoi : la vie ne le regarde qu'en chien de faïence. Serait-ce dû à son caractère de chien ? À son humeur de chien battu ? N'est-il même pas bon à jeter aux chiens ? Jusqu'au jour où...
Nom d'un chien, ayez du flair, lisez ce livre, il a du chien ! (Et du l'humour !)