Charles K.

http://audeladecettelimite.blogspot.com/

Stratégies et batailles

Flammarion

Conseillé par (Libraire)
19 avril 2005

W. Churchill écrivait : "Apprenons nos leçons. Ne pensez jamais, jamais, jamais, jamais qu'une guerre peut-être facile et sans surprise ou que quelqu'un qui s'engage dans cet étrange voyage peut vraiment estimer les marées et les ouragans qu'il va rencontrer; (...) l'homme d'état qui cède au démon de la guerre doit savoir que dès que le signal est donné, il n'est plus le maître de la politique mais l'esclave d'événements imprévisibles et incontournables."Après la guerre "propre" du Golfe, les puissances occidentales ont engagé au Kosovo une opération aérienne à distance sans engagement de troupe au sol...En ce début du XXIème siècle où la stratégie occidentale semble s'orienter vers des guerres assymétriques, éttudier l'histoire militaire, découvrir les stratèges permet d'éclairer le présent. "Le sang de nos ennemis c'est toujours le sang de l'homme;la vraie victoire, c'est de l'épargner" (Louis XV!!!).

Arnaud Blin / Gerard Chaliand / Francois Gere

Mille et une nuits

Conseillé par (Libraire)
19 avril 2005

Le titre de cet annuaire géostratégique rappelle que le monde est toujours mû par les rapports de force. Cette nouvelle édition 2000-2001 tend particulièrement à sensibiliser le lecteur à la question de l'avenir de la guerre. Quelles sont les mutations en cours, quel rôle pour les acteurs non étatiques, quelles sont les conséquences de la privatisation des armées. La révolution stratégique est globale. Elle touche aux technologies de l'information comme aux questions religieuses. Des menaces nouvelles apparaissent : piraterie, trafic de drogue, prolifération nucléaire. Ce sont toutes les évolutions du monde d'aujourd'hui que les 24 auteurs de "Puissances et Influences" analysent pour penser le monde de demain.

Conseillé par (Libraire)
19 avril 2005

Tout dans ce petit bijou d'écriture est fait de finesse, d'un habile va et vient entre réeel et imaginé, entre présent et passé, entre ici et ailleurs. Entrelacs de Paris et d'Afrique, rêve d'amour entrevu et embrasement des sens, contraste du savoir encyclopédique des lumières et de l'approximation pseudo-mao, choc de la traite des nègres et du traitement des sans papiers. L'architecture du roman est construite avec précision. La phrase de Dantec a du souffle, du rythme. Elle est belle, ample, poétique. Réellement un grand bonheur de lecture. Fin, subtil.

Conseillé par (Libraire)
19 avril 2005

L' adversaire, c'est le diable; la part trouble de chacun, plus profonde, béante chez Romand qui le conduit pas à pas d'une vétille commise par un grand mou un peu dépréssif et mythomane à l'imposture puis au crime, à l'assassinat incompréhensible de sa femme, de ses enfants, de ses parents et fait de cet homme arrivé aux portes du vide, auxportes de l'enfer une victime broyée non par les autres mais par lui-même, par ses démons. Le fond de cette histoire pourrait n'être que fiction, invention d'un écrivain noir (Dolstiïevski, Mauriac...). Mais non. Le fond de cette histoire est un fait divers. De l'authentique, sordide, absurde, horrible, qu'Emmanuel Carrère a transfirguré en quasi-roman, sublime, chrétien, rédempteur. Alchimie, miracle de la littérature qui nous fait toucher au fond de nous-mêmes la part de mystère qui nous est commune avec celle d'un assassin. Alire. Absolument.

Boccace Jean

Classiques Garnier

Conseillé par (Libraire)
19 avril 2005

D'une écriture brillante, les cent nouvelles du Décaméron, drôles, intelligentes, émouvantes, furent écrites après l'épidémie de Florence. Elles sont illustrées de 500 illustrations d'artistes des 14 et 15ème siècles. De Giotto à Boticelli, en passant par Boccace lui-même, ils nous plongent au coeur d'une époque fascinante, à travers des dessins autographes, des miniatures exceptionnelles du Maître de la Cité des Dames, coffres de mariage, tableaux, fresques...