Événements à la librairie - Prochainement

Rencontre avec le général d'armée Pierre de Villiers
Avec Pierre de Villiers
Ajouter à mon calendrier
Le , Café de la librairie Dialogues

« Le lundi 17 juillet 2017, dans la solitude de mon bureau, après mûre réflexion, je viens de prendre la décision de quitter ma fonction de chef d’État-major des armées. Cette démission, que rien n’annonçait quinze jours plus tôt, était devenue pour moi un devoir.
J’ai désormais une responsabilité, celle de dire la vérité sur les menaces auxquelles nous devons faire face et sur les défis de nos armées. Ainsi, les Français pourront mieux comprendre.
Ce livre est un appel. Oui, nous pouvons être fiers de notre beau pays et de son armée. Oui, cette nation est fidèle à son histoire quand elle est rassemblée. Je veux parler de nos forces, de nos fragilités, de notre courage. Je veux servir. »


Rencontre avec Timothée de Fombelle
Avec Timothée de Fombelle
Ajouter à mon calendrier
Le , Café de la librairie Dialogues

« Je suis parti un matin d'hiver en chasse de l'enfance. J'avais décidé de la capturer entière et vivante. « Regarde, elle est là, tu la vois ? » Je l'avais toujours sentie battre en moi, elle ne m'avait jamais quitté. Mais c'était le vol d'un papillon obscur à l'intérieur, le frôlement d'ailes invisibles dont je ne retrouvais qu'un peu de poudre sur mes bras au réveil. »
Neverland est un retour au pays d'enfance, un irrésistible voyage vers ces hauts territoires perdus que nous portons tous en nous.


Rencontre avec Gérard Noiriel
Avec Gérard Noiriel
Ajouter à mon calendrier
Le , Café de la librairie Dialogues

La véritable histoire du clown Chocolat, premier artiste noir à avoir suscité l'engouement populaire dans la France des années 1890. À la fois biographie et enquête par un spécialiste reconnu, l'ouvrage se veut aussi réhabilitation d'un artiste méconnu.


Rencontre avec Anny Duperey
Avec Anny Duperey
Ajouter à mon calendrier
Le , Café de la librairie Dialogues

« J’ai l’impression d’avoir fort peu mené ma vie. Je veux dire par là que je n’ai pas véritablement choisi les chemins que j’ai empruntés », confesse Anny Duperey. Elle nous raconte ses années de formation, de la perte tragique de ses parents, à 9 ans, à sa réalisation en tant qu’artiste complète, qui joue, danse, peint et écrit.

Archives