Je suis complètement battue

Je suis complètement battue

Éléonore Mercier

P.O.L.

  • 7 avril 2011

    C'est une lecture bouleversante que je découvre en ouvrant ce livre d'Eléonore Mercier...
    Toutes ces phrases, ces bribes d'appels à l'aide, sont rempis de courage et de pudeur.
    On ne peut s'empêcher de s'imaginer la vie de ces femmes, ce à quoi elles ressemblent, où elles sont et ce qu'elle vivent maintenant... L'apaisement et la sérénité, je l'espère...
    on découvre aussi que la violence est présente dans tous les milieux et à tous les âges.
    Cet ouvrage m'a fait me poser beaucoup de questions. c'est un livre qu'on feuillete et je n'ai pu m'empêcher pendant les quinze jours ou je l'ai découvert, de me demander à chaque fois que je croisais une femme "et elle, elle sourit mais quand elle rentre chez elle si ça se trouve...",
    Je me suis sentie impuissante et spectatrice devant tous ces témoignages "minutes"
    Lisez-le, c'est vraiment un ouvrage poignant qui ne peut pas laisser indifférent. Tout y est dérangeant et émouvant.

    on découvre aussi que la violence est présente dans tous les milieux et à tous les âges.
    Cet ouvrage m'a fait me poser beaucoup de questions. c'est un livre qu'on feuillete et je n'ai pu m'empêcher pendant les quinze jours ou je l'ai découvert, de me demander à chaque fois que je croisais une femme "et elle, elle sourit mais quand elle rentre chez elle si ça se trouve...",
    Je me suis sentie impuissante et spectatrice devant tous ces témoignages "minutes"
    Lisez-le, c'est vraiment un ouvrage poignant qui ne peut pas laisser indifférent. Tout y est dérangeant et émouvant.


  • 2 avril 2011

    Bouleversant

    C'est une lecture bouleversante que je découvre en ouvrant ce livre d'Eléonore Mercier...

    Toutes ces phrases, ces bribes d'appels à l'aide, sont rempis de courage et de pudeur.

    On ne peut s'empêcher de s'imaginer la vie de ces femmes, ce à quoi elles ressemblent, où elles sont et ce qu'elle vivent maintenant... L'apaisement et la sérénité, je l'espère...

    on découvre aussi que la violence est présente dans tous les milieux et à tous les âges.

    Cet ouvrage m'a fait me poser beaucoup de questions. c'est un livre qu'on feuillete et je n'ai pu m'empêcher pendant les quinze jours ou je l'ai découvert, de me demander à chaque fois que je croisais une femme "et elle, elle sourit mais quand elle rentre chez elle si ça se trouve...",

    Je me suis sentie impuissante et spectatrice devant tous ces témoignages "minutes"

    Lisez-le, c'est vraiment un ouvrage poignant qui ne peut pas laisser indifférent. Tout y est dérangeant et émouvant.


  • 5 avril 2010

    Une lecture difficile que j’ai étalée sur plusieurs jours car derrière chacune de ces 1 653 phrases se cache autant de vies brisées par la violence et la peur.
    Chaque phrase est unique, comme chacune de ces situations qu’on devine, qu’on entend. Des voix qui tremblent, qui pleurent, qui expriment un découragement ou la volonté que ça s’arrête enfin. Des demandes d’aides formulées avec pudeur, gêne ou maladresse. Des mots spontanés, préparés depuis longtemps, ou ânonnés dans un seul souffle.

    Sujet tabou, dérangeant et peu reluisant. Croire que la violence conjugale est fonction de milieux ou de classes socioprofessionnelles est une erreur. Comme celle de s’imaginer que pour ces femmes, il est facile de quitter leur conjoint violent.

    Un livre bouleversant de vérités cruelles et laides. J’ai la gorge serrée en pensant à chacune de ces femmes et à toutes les autres...