Conseils de lecture

Jouissance club, Une cartographie du plaisir

Une cartographie du plaisir

Marabout

16,90
par (Libraire)
8 août 2020

Educatif, drôle... Décomplexé !

Il faut être honnête, au début je me suis dit que c'était un livre pour adolescent(e)s et qu'il ne me parlerait pas vraiment... C'était avant de réaliser, dès les premières pages, qu'on en apprend plus sur l'anatomie des deux sexes que durant toute une scolarité de sciences naturelles ! Ce que ce livre révèle, parmi les conseils avisés de l'autrice, ce sont les fausses idées et lacunes issues d'un tabou qui ne devrait plus en être un : la sexualité et le plaisir des genres, quels qu'ils soient. Un livre à mettre entre toutes les mains, qu'elles se pensent expertes ou néophytes !


Les contes de la Pieuvre, Un destin de trouveur

Un destin de trouveur

Delcourt

25,50
par
8 août 2020

Digne des feuilletons littéraires du XIXème siècle !

Deuxième pierre des "Contes de la Pieuvre", ce Destin d'un trouveur est à la fois haletant, fantastique et jubilatoire !


Ma première journée au FBI
16,00
par
8 août 2020

Ceci n'est pas un polar...

Que dire de cet étrange roman à l'humour subtil, introspectif et mélancolique, poétique jusqu'aux frontières de la folie, onirique jusqu'au fin fond de la nuit...
Rien de plus, lisez-le !


Temps noirs
23,00
par
8 août 2020

Après "Darktown", nos policiers noirs d'Atlanta dans les années 50 sont de retour ! Sur fond de haine raciale et de lutte des classes, un polar à rapprocher du grand roman "Un pays à l'aube" de Dennis Lehane


Alabama 1963

Niemiec, Christian

Le Cherche Midi

18,00
par
7 août 2020

Au cœur de la fracture américaine...

Il y a du Faulkner dans ce roman, celui moins connu de "Lumière d’août".
Terre noire et cœur blanc, ou inversement, avec l'enfance déchue et déchirée entre les deux...
Rythmé comme un polar, non dénué d'un humour sensible et salvateur, l'histoire improbable de Bud et Adela est effectivement un rayon de lumière froide dans ce singulier mois d'août.