«Une telle monstruosité...» Journal d'un médecin polonais 1933-1947, Journal d'un médecin polonais 1939-1947
EAN13
9782702145012
Éditeur
Calmann-Lévy
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

«Une telle monstruosité...» Journal d'un médecin polonais 1933-1947

Journal d'un médecin polonais 1939-1947

Calmann-Lévy

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782702145012
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

    30.99

Autre version disponible

« J’étais possédé par la passion d’écrire des notes qui me permettraient plus
tard (je le pensais déjà) de reconstruire l’histoire inouïe de la région de
Zamosc et de la Pologne. »
Médecin et directeur d’hôpital dans une petite ville de l’est du pays en 1939,
Zygmunt Klukowski rapporte au jour le jour, « les dents et les poings serrés
», ce qu’il a vu du génocide des Juifs, perpétré sous les yeux de tous. Il dit
comment ils furent discriminés, expropriés, humiliés, battus, puis déportés
vers un centre de mise à mort quand ils n’étaient pas assassinés sur-le-champ.
Au fil des lignes s’étire ce long martyre protéiforme perpétré par l’occupant
allemand et ses complices, commis dans l’indifférence, voire applaudi sinon
encouragé par une partie de la population chrétienne.
Mais Klukowski témoigne aussi de la féroce répression allemande à l’encontre
des Polonais non juifs, du pillage de leurs biens, de l’enlèvement de leurs
jeunes enfants envoyés dans le Reich pour y être « aryanisés », de la
déportation des adultes pour le travail forcé, du massacre de leurs élites.
Ce notable respecté, loin de rester spectateur de l’assassinat ou de la
déportation de ses amis, entre dès le début de la guerre en contact avec les
réseaux de l’Armée de l’Intérieur qui nourrissent les maquis. En 1944-1945, il
assiste, impuissant et désespéré, à l’occupation du pays par les Soviétiques.
Il témoignera, en 1947, au procès de Nuremberg.

Acte de résistance et document historique majeur, ce journal, après ses
éditions polonaise et anglaise, est pour la première fois publié en France.
S'identifier pour envoyer des commentaires.