Je n'entendais pas le cri des pierres
EAN13
9782749216904
Éditeur
Erès
Date de publication
Collection
69
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Je n'entendais pas le cri des pierres

Erès

69

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782749216898
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    8.99

  • Aide EAN13 : 9782749216904
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    8.99
« Ami lecteur, tu trouveras ici ce qui ne peut être dit, non que ce soit particulièrement croustillant ou salace, mais parce que le mouvement de va-et-vient que j'ai donné à ces essais et à ces récits, entre moi et les autres, entre le singulier et le commun, est trop fragile pour la parole. Ce sont des réflexions qui ne valent que par les portraits où elles s'insèrent, et réciproquement. Depuis 7 000 ans qu'il y a des hommes, et qui pensent, tout a été dit. Après Auschwitz et Srebrenica, ce qui ne l'avait pas encore été, l'a été. Je ne prétends rien ajouter d'essentiel, sinon témoigner de la nécessité où je suis d'être un parmi les hommes. » Pascal Bouchard s'inscrit ici dans la tradition des essais, qui, depuis Montaigne, lient la singularité des expériences et l'universalité des émotions. Des sensations, des idées à peine formulées, qui effleurent la conscience, trouvent ici une forme avant d'aller chercher un écho chez le lecteur inconnu. Nous sommes loin du philosophe qui construit une vérité, et davantage dans la résonance que le raisonnement. Ni roman, ni essai, ni traité philosophique, cet OLNI (objet littéraire non identifié) souhaite contribuer à la réinvention d'un humanisme, donc d'un optimisme. Agrégé et docteur ès lettres, Pascal Bouchard est journaliste, spécialiste des questions d'éducation. Il a enseigné en collège et en lycée avant de créer « Répétez dit le maître » sur France-Culture (1984), de diriger la rédaction de l'Agence éducation formation (1997), et de lancer ToutEduc (2009), un site d'information qui couvre la totalité du champ de l'éducation. Mise en vente le 21 octobre 2010
S'identifier pour envoyer des commentaires.