U-BOOTE ! BREST (TOME 2) 1943-1944 DES CONVOIS DE L'ATLANTIQUE A LA LIBERATION
EAN13
9782844974396
ISBN
978-2-84497-439-6
Éditeur
Liv'Éditions
Date de publication
Nombre de pages
158
Dimensions
29 x 21 x 2 cm
Poids
1200 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

U-Boote ! Brest (Tome 2) 1943-1944 Des Convois De L'Atlantique A La Liberation

Liv'Éditions

Offres

Durant les premiers mois de l'année 1943, la ville de Brest échappe à la destruction et reste une ville active avec ses habitants, alors que Lorient et Saint-Nazaire sont rasées par des bombardements massifs répétés. Sa base sous-marine et son port accueillent alors 26 U-Boote simultanément. À l'automne 1943, Brest est le port d'attache de 5 U-Boote transformés en piège à avions. Durant les premiers mois de 1944, à cause de sa proximité avec la Manche, tous les sous-marins de combat de type VIIC équipés du schnorchel en France sont rassemblés à Brest. C'est en effet du port armoricain qu'ils partent vers la Normandie à partir du 6 juin pour essayer de contrer la flotte de débarquement alliée. Ce combat continue jusqu'à ce que les troupes américaines parviennent aux faubourgs de la ville, bombardée avec une intensité rare.. Les U-Boote évacuent alors la base vers la Norvège.Le dernier quittera Brest en septembre... Sa base sous-marine est la seule des cinq bases construites sur la côte Atlantique à être prise de force par les Alliés, qui paient un prix très lourd pour cette libération. Mais le port est inutilisable pour plusieurs mois et la ville est complètement en ruines. La quasi totalité des 97 sous-marins passés par Brest entre 1943 et 1944 ont été détruits en mission de combat.
Cet ouvrage illustré par 500 photos d'époque, très précisément légendées, vous fera
suivre la vie à terre des sous-mariniers de retour de mission. Il vous détaillera mois par mois, les innovations techniques à bord des U-Boote et les manœuvres stratégiques auxquelles ils participent, ainsi que les actions des Alliés et de la Résistance française pour les contrer.

S'identifier pour envoyer des commentaires.