Dans le jardin de l'ogre
EAN13
9782070146239
ISBN
978-2-07-014623-9
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Blanche
Nombre de pages
224
Dimensions
21 x 20 x 1 cm
Poids
282 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Dans le jardin de l'ogre

De

Gallimard

Blanche

Offres

«Une semaine qu'elle tient. Une semaine qu'elle n'a pas cédé. Adèle a été sage. En quatre jours, elle a couru trente-deux kilomètres. Elle est allée de Pigalle aux Champs-Élysées, du musée d'Orsay à Bercy. Elle a couru le matin sur les quais déserts. La nuit, sur le boulevard Rochechouart et la place de Clichy. Elle n'a pas bu d'alcool et elle s'est couchée tôt. Mais cette nuit, elle en a rêvé et n'a pas pu se rendormir. Un rêve moite, interminable, qui s'est introduit en elle comme un souffle d'air chaud. Adèle ne peut plus penser qu'à ça. Elle se lève, boit un café très fort dans la maison endormie. Debout dans la cuisine, elle se balance d'un pied sur l'autre. Elle fume une cigarette. Sous la douche, elle a envie de se griffer, de se déchirer le corps en deux. Elle cogne son front contre le mur. Elle veut qu'on la saisisse, qu'on lui brise le crâne contre la vitre. Dès qu'elle ferme les yeux, elle entend les bruits, les soupirs, les hurlements, les coups. Un homme nu qui halète, une femme qui jouit. Elle voudrait n'être qu'un objet au milieu d'une horde, être dévorée, sucée, avalée tout entière. Qu'on lui pince les seins, qu'on lui morde le ventre. Elle veut être une poupée dans le jardin de l'ogre.»
Leïla Slimani est née en 1981, elle vit à Paris. Dans le jardin de l'ogre est son premier roman.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

12 novembre 2014

dans le jardin de l'ogre

Un époux chirurgien, un petit garçon, un métier de journaliste, Adèle est ce que l'on pourrait appeler une femme comblée si ce n'est que cela ne la satisfait pas. En effet, elle profite de la liberté que lui laisse son ...

Lire la suite

18 septembre 2014

Don Juane égarée à Paris

Marocaine installée à Paris, journaliste, Leïla Slimani se jette pour son premier roman avec une certaine acidité dans un étrange et « bataillen » (de Georges Bataille) "Jardin de l'ogre ". La brutalité du thème – une addiction féminine au ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Leïla Slimani