Femmes fatales

Femmes fatales

A l'occasion de la parution du dernier livre de James Ellroy, "La malédiction Hilliker", récit autobiographique qui met en scène toutes les femmes qui ont compté dans la vie de l'auteur (mère, amantes...), les libraires de dialogues vous ont préparé une petite bibliographie sur le thème des "femmes fatales" en polar.

Une enquête de Varg Veum, le privé norvégien, 4, La femme dans le frigo, Une enquête de Varg Veum, le privé norvégien

Qui connaît le port norvégien de Stavanger ? Que sait-on des hommes et des femmes employés sur les plates-formes pétrolières du large où les hélicoptères tournent parfois comme des brindilles avant de s'écraser ? Ce monde est un mystère fait de solitude et de calme trompeur. Ancien salarié à la Protection de l'enfance devenu détective pour avoir eu la main lourde sur un type qui prostituait une gosse en perdition, Varg Veum se rend dans cette ville étrange transformée par l'or noir. Une mère d'une soixantaine d'années l'a chargé de retrouver son fils disparu du jour au lendemain. Un garçon sans histoires. La logeuse confirme. L'appartement est vide. Aucune trace de désordre... À un détail près : dans le frigo, le corps sans tête d'une femme...
Gunnar Staalesen est né à Bergen, Norvège, en 1947. Il s'inscrit, en renouvelant le genre avec son personnage de Varg Veum, dans la lignée des grands auteurs tels que Chandler, Hammett ou Mankell.


Regard de femme, roman
18,30

À la veille des présidentielles, les ambitions s’aiguisent, notamment celles qui opposent le ministre de l’Intérieur, transfuge de la gauche, à l’ancien Premier ministre… 
Dans cette nouvelle intrigue policière, Jean-Louis Debré plonge le lecteur au cœur des affrontements électoraux et des relations troubles qu’ils peuvent révéler entre politique, police et justice. Mais la fièvre qui s’empare des hommes politiques n’explique pas tout : certains ont aussi parfois de sérieux comptes personnels à régler.

Roman à suspense, certes, mais aussi et surtout résultat des observations attentives et sans concession de celui qui, aujourd’hui président du Conseil Constitutionnel, fut juge d’instruction, député, ministre de l’Intérieur, président de l’Assemblée nationale… et auteur de romans policiers parus dans la collection Fayard Noir : Quand les brochets font courir les carpes et Meurtre à l’Assemblée.


La Femme aux deux sourires

Maurice Leblanc

Le Livre de poche

5,10

>Maurice Leblanc La Femme aux deux sourires «Antonine ?… Clara ?… laquelle de ces deux figures constituait la véritable personnalité de l’être charmant qu’il avait rencontré ? Elle avait à la fois le sourire le plus franc et le plus mystérieux, le regard le plus candide et les yeux les plus voluptueux, l’aspect le plus ingénu et l’air le plus inquiétant. » Arsène Lupin, dit Raoul, résout, bien sûr, le premier, une ténébreuse affaire de meurtre, et avec quelle maestria ! Amoureux, il risque sa vie. Ingénieux, il s’échappe alors qu’il est cerné par la police ou les truands. Insolent, il joue des tours aux deux. Le gentleman-cambrioleur est au mieux de sa forme pour notre plus grand bonheur.


La femme du monstre
7,40

Du rififi chez les femmes

« Vicky de Berlin », la belle michetonneuse, tient le Ration K, bar à filles de Bruxelles. Les frères Napos, propriétaires du Vertige, ont décidé de racketter tous les bars de la ville.
Affrontements entre tenancières et tapineuses, entre caïds et faussaires.Le « beau Marcel », chargé de l'affaire des faux talbins, devra orchestrer les rivalités entre deux clans, les affaires de filles, de territoires qui ne font pas bon ménage.

Le classique de référence adapté au cinéma par Alex Joffé en 1959.

A la fin, un glossaire d'argot.
Un langage vert qui nous plonge directement dans le mileu de la pègre et des caïds qui en ont fait rêver plus d'un, par l'inventeur des mots « rififi » et « chnouf ».