Soyez imprudents les enfants
EAN13
9782081389441
ISBN
978-2-08-138944-1
Éditeur
Flammarion
Date de publication
Collection
Littérature française
Nombre de pages
352
Dimensions
22 x 14 x 2 cm
Poids
397 g
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

Offres

Autre version disponible

Révélation à soi-même.
"Avant mes treize ans, il n'y avait rien. Seulement la longue attente de l'enfance". Anastasia est une enfant taciturne et mélancolique, détachée de sa famille. Et pourtant une passion bout en elle et s'enflamme véritablement à treize ans par la découverte d'une toile du peintre Roberto Diaz Uribe. Devant la présentation de cette femme dénudée, en déséquilibre, elle pressent les propres mutations de son corps de jeune fille et décidera de poursuivre la connivence avec ce peintre devenue adulte. A dix-huit ans, elle se rend à Paris où elle rencontre Velevine, la spécialiste de Uribe. Commence alors pour Anastasia une quête initiatique entre l'Espagne du peintre, le Paris de sa nouvelle vie, l'histoire européenne autant que sa propre histoire familiale...
Véronique Olvadé excelle dans les portraits de femmes, intimes et lucides, dans lesquels elle insuffle un vent de liberté, d'autonomie et persévérance. Dans ce nouveau roman, Soyez imprudents les enfants, elle abandonne le réalisme magique de ses précédents livres (Et mon cœur transparent, Les hommes en général me plaisent beaucoup) au profit d'une écriture plus classique et de thématiques fortes : la quête de soi et l'exploration de son passé familial. Planté dans le décor de la movida espagnole, cet ample roman tient toutes ses promesses.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
26 septembre 2016

Formule magique, précepte ou injonction, "Soyez imprudents les enfants" est un roman généalogique puissant ou l'ennui de l'enfance promet d'être balayé par le tumulte de la vie. Une fois de plus, Véronique Ovaldé fait le pari de l'adolescence comme le ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

17 septembre 2016

A treize ans, Atanasia Bartolome découvre lors d’une sortie scolaire un tableau qui l’émeut profondément. Celle pour qui "juste avant cette exposition tout était immobile et pétrifié" veut en savoir plus sur le peintre Roberto Diaz Uribe qui semble d’être ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Véronique Ovaldé

Dossiers relatifs